West End Girls de Jenny Colgan

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page

Les températures sont instables ces derniers temps, que ce soit à Paris ou à Londres. Heureusement, un livre peut se dévorer au soleil, sur un banc, comme dans un salon de thé accompagné d’un cheesecake. Nous avons ce mois-ci décidé de vous parler d’un livre anglais, qui sans être trop difficile, réussira tout de même à vous faire voyager dans le quartier londonien de Chelsea.

West end girls de Jenny Colgan

West end girls de Jenny Colgan Le récit commence en pleine nuit, dans la chambre de Lizzie. Réveillée par sa fêtarde de sœur jumelle Penny, celle-ci tente de se rendormir car elle doit se lever quelques heures plus tard pour aller travailler. Pourtant le lendemain sera une journée inhabituelle : après avoir été renvoyée et reçu des nouvelles d’une vieille grand-mère, les deux sœurs se retrouveront en direction du quartier riche de Chelsea, à Londres, prêtes à emménager et commencer une nouvelle vie.

Notre équipe aime parfois se laisser aller à la lecture d’un de ses livres considérés comme des « livres de filles ». L’histoire y est simple et ne demande pas trop concentration. Le livre peut se lire à tout moment et ne nécessite pas qu’on relise une phrase plusieurs fois quand notre voisin de train est bruyant… c’est l’équivalent d’une bonne comédie au cinéma finalement. Nous avons donc vite été tentées par ce livre qui nous a semblé amusant. Etant donné qu’il était en anglais, nous nous sommes dit qu’il nous permettrait de continuer petit à petit notre apprentissage de la langue anglaise (nous vous parlions précédemment d’un autre livre en anglais, traitant de Paris : The only street in Paris, Life on the Rue des Martyrs d’Elaine Sciolino).

Tout de même sceptiques au début, nous nous sommes vite fait surprendre par cet ouvrage. Les personnages sont réels et l’on développe vite de la compassion pour eux (voir de l’énervement pour certains !). La description du quartier riche y est intéressante. C’est un monde complètement différent que les deux jeunes femmes vont découvrir ; il répond effectivement à des règles étranges et où les apparences sont plus que trompeuses. Finalement, c’est d’ailleurs ce côté « jeune femme » et non petite fille qui a finalement eu raison de nous. Le livre est un entre deux intéressant entre une histoire d’adolescente trop légère et une histoire d’adulte trop sérieuse. On apprécie d’être quelque peu surprise à la fin, mais pas trop, et surtout, on a un gros attachement pour le personnage de Lizzie, qui reste égal à lui-même jusqu’à la fin et ce malgré qu’elle ai évoluée. Enfin, nous pensons que l’anglais utilisé est simple et donc idéal si vous n’avez pas l’habitude de lire en anglais. Vous comprendrez le déroulement et aurez au début l’occasion de vérifier quelques mots afin d’approfondir votre vocabulaire. Pour être honnête, nous étions ensuite trop prises par l’histoire pour nous attarder sur les quelques mots inconnus et avons littéralement dévoré les derniers chapitres, à la lumière d’une veilleuse dans notre lit.

Nous vous conseillons donc ce livre plaisant, léger et prenant, qui aura de plus l’avantage de vous faire travailler votre anglais. Mêler plaisir et travail est toujours une bonne idée, vous ne trouvez pas ?

« Neither of the girls spoke much on the way in to London. Penny was too excited. Lizzie was upset at leaving home, even though she was twenty-seven and thus it was patently ridiculous to feel that way. She wished her mother had come with them. Coming in to London from the east the sun bounced of Canary Whard, and even Lizzie felt a jump in her heart. »

West End Girls de Jenny Colgan
Livre de poche 7,80€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>