[CLOTURE] Warhol Unlimited au Musée d’Art Moderne

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page

Nous lui donnons : ★★★☆☆

Amatrice du Pop Art, ce mouvement artistique des années 60, l’équipe de Badachaboum – Paris s’est rendue au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris afin de découvrir l’exposition Warhol Unlimited.

Le Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris – communément appelé MaM – est le bâtiment qui fait face au Palais de Tokyo et d’où il est possible d’admirer la Tour Eiffel depuis l’autre côté de la Seine. Cet établissement d’un blanc immaculé a accueilli de nombreuses expositions d’art moderne comme celle de Keith Haring dont nous vous avions déjà parlé (http://badachaboum.com/keith-haring-centquatre-musee-art-moderne/).

C’est la première fois en Europe qu’un musée expose la totalité des tableaux qui composent la série des Shadows de l’artiste Andy Warhol. A cette occasion, le MaM a donc décidé de proposer une exposition consacrée à l’ensemble des séries du célèbre « roi du Pop Art », dont la série des Shadows fait partie.

Si la longueur de la file d’attente à l’extérieur du musée est impressionnante, nous sommes encore plus surprises par la rapidité avec laquelle elle avance. En 10 minutes, nous sommes déjà entrées à l’intérieur du musée et c’est avec une légère tristesse que nous découvrons qu’une seconde queue est à faire pour les caisses. Celle-ci reste néanmoins rapide et après une vingtaine de minutes d’attente nous pouvons commencer l’exposition.
Pas de surprise, celle-ci est envahie par les visiteurs et nous devons donc nous faufiler pour pouvoir lire tranquillement les explications dispersées tout au long de l’exposition. Ces explications sont intéressantes et on comprend rapidement que l’exposition est fidèle à la vision de son artiste – la mise est scène est fidèle aux atmosphères que Warhol avait prévu pour chacune des œuvres. Les séries présentées ici mettent en avant le côté original de l’artiste qui s’amusait à perturber ses contemporains. Plus de 200 œuvres seraient ainsi présentées au MaM ; toutefois nous arrivons bien trop vite à la fin de l’exposition à notre goût. Effectivement moins d’une demie-heure après l’avoir commencé (soit environ le même temps de queue que nous avons fait) nous nous trouvons face au panneau « fin de l’exposition ». On reste donc largement sur notre faim d’une exposition qui nous semblait prometteuse. Le prix d’entrée de l’exposition (autour de 10€ selon les réductions) ne fait que confirmer notre impression de trop peu ; nous espérions trouver plus de raisons de rester pour ce tarif.
De retour dans le hall d’accueil, il est possible de faire « popartiser » son portrait. En y regardant de plus près on se rend compte que cette animation est réalisée à partir d’un ordinateur lambda et qu’il est donc possible de faire de même depuis chez vous. Vous avez la possibilité d’imprimer ce portrait pour 2€ ou bien de le recevoir par mail, nous pensons que cela n’est pas intéressant et nous vous déconseillions donc de faire une nouvelle fois la queue, sauf si vous n’êtes pas pressés et que vous avez très envie d’une photo souvenir.

L’équipe de Badachaboum – Paris est donc un peu déçue de son expérience au MaM et aurait aimé pouvoir admirer plus longtemps les œuvres d’Andy Warhol.

Le site internet est par ici.
La page Facebook est par là.

Warhol Unlimited
Du 2 octobre 2015 au 7 février 2016

Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h
Nocturne le jeudi jusqu’à 22h

Plein tarif : 12 €
Tarif réduit : 9 €

Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris
11 Avenue du Président Wilson, 75116 Paris

Métro 9 : Alma Marceau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>