Un monstre qui n’avait peur de rien ! De Dan Scanlon

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page

Nous lui donnons : ★★★★☆

11 ans après le célèbre Monsters, Inc. voici enfin la suite… Ou plutôt les origines ! Petit rappel pour les retardataires; dans le « premier » opus, on découvrait la ville de Monstropolis, son fonctionnement et ses effrayants habitants. Premier dans la série des films sur les « méchants », on y tombait surtout raide dingue de la petite Bouh, et du duo de choc qui lui servait de baby-sitter !

A l’inverse du premier film, centré sur Sully, c’est ici sur le personnage de Bob que le scénario insiste, et sur la naissance de l’amitié entre les deux monstres. Direction l’université des monstres, pas plus facile que la notre…

Malgré quelques passages un peu longs par-ci par-là, et un vide créé par l’absence de la petite Bouh, Pixar réalise ici un très beau film. On est aisément entraîné par l’histoire; on rit, on a peur, on retient une petite larme, et on est soulagé par l’essentiel happy end des dessins animés, qui fait parfois du bien ! Plus qu’un film agréable, Monstres Academy est un film qui transmet de beaux messages, sur les rêves, l’espoir, l’amitié, et la persistance; On peut arriver où l’on veut si on est motivé, et ce malgré la société, le système ou encore les études. Des idées dont on ne se sent pas si éloigné, même du haut de nos 20 ans.

Le top du top ? La salle remplit d’enfants, qui rient, retiennent leur respiration, ou encore essayent de grogner comme un monstre pendant le film… De quoi vivre ce joli moment d’évasion à 100%, et retourner en enfance le temps d’une séance !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>