Un lapin ? Des cloches ? Du chocolat ? Ce ne peut être que Pâques !

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page

En cette fin de week-end de Pâques, le ventre plein et la crise de foie évitée de peu, l’équipe de Badachaboum-Paris s’est quand même demandée d’où venait toute cette histoire de chasse aux œufs…

A la base, la Pâque (Juive) ou les fêtes de Pâques (chrétiennes) sont des fêtes religieuses; la sortie d’Egypte des juifs d’un côté, la résurrection de Jésus ainsi que la fin du Carême de l’autre. De nos jours, c’est surtout l’occasion de manger beaucoup de chocolats…

Les œufs de Pâques, utilisés comme symbole de vie, de renaissance, étaient à la base des œufs de poules peints. Ils sont devenus des gourmandises en chocolat en 1847 grâce à l’invention de la pâte de chocolat par les frères Fry (on les remercie pour ça d’ailleurs !)

Si chez les catholiques ce sont les cloches qui ramènent de Rome des oeufs en chocolat qu’elles déversent dans la nuit dans les jardins afin que les enfants partent à leur recherche le lendemain matin, en Alsace, en Allemagne, en Suisse et en Autriche, c’est le Osterhase (ou lièvre de Pâques) qui se charge de la distribution des friandises. En Bavière, il est remplacé par un coq, en Thuringe par un renard, dans la région de Hanovre, par un coucou, au Tyrol par une poule et en Westphalie par un renard…

Quoi qu’il en soit, en ce lundi de Pâques, l’équipe de Badachaboum – Paris espère que vous avez bien profité des chocolats et vous souhaite de joyeuses Pâques !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>