Tempêtes de boulettes géantes 2, l’île des miam-nimaux de Cody Cameron et Kris Pearn.

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page

Nous lui donnons : ★★★★☆
Le premier Tempêtes de boulettes géantes est sorti en 2009, et dès les premières minutes nous étions déjà pliées de rire devant les blagues de ce film inattendu.

L’inventeur Flint Lockwood créait alors une machine qui transformait l’eau en aliments et permettait à la petite île de Swallow en Château de changer son régime alimentaire à l’origine uniquement composé de sardines. C’est bien entendu grâce au dérèglement de la machine et aux mésaventures qui en suivent que Flint, son amie Sam Sparks et son singe de compagnie Steve nous embarquent dans ce deuxième film.

Dans ce nouvel opus, Flint a l’opportunité de travailler dans l’entreprise de son idole Chester V. Mais celui ci lui apprend que l’île de Swallow en Château est envahie par des animaux de nourriture ; oui vous avez bien compris, la nourriture est devenue vivante ! Une mission est alors lancée pour éradiquer cette nouvelle et dangereuse espèce.

Ce nouveau film est tout aussi déjanté que le premier, voire plus. On rigole du début à la fin, et on est même ému de retrouver les personnages que l’on avait quitter 4 ans auparavant. Les jeux de mots autour des légumes et des fruits sont récurrents mais ils sont très intelligents, et on est impressionné par l’imagination des créateurs. On s’amuse également à relever les très nombreuses références cinématographiques. On a repéré celles de Jurassic Park, de Comment élever votre dragon, de Pacific Rim et surtout celle de la parodie d’un Steve Jobs plus vrai que nature. On regrette toutefois le scénario un peu trop prévisible, mais on s’amuse tellement que ça ne nous dérange pas tant que ça.

L’équipe de Badachaboum – Paris vous conseille donc ce retour en enfance et vous invite à partager avec nous les références cinématographiques que vous avez pu trouver et qui nous auraient échappé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>