Sully de Clint Eastwood

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page

Nous lui donnons : ★★★☆☆

L’équipe de Badachaboum – Paris aime beaucoup l’acteur et réalisateur Clint Eastwood alors lorsque l’on nous a proposé de regarder son nouveau film, Sully, en avant première, nous n’avons pas hésité longtemps avant de nous précipiter dans les salles obscures.

Ces dernières années, le réalisateur est habitué aux biopics qu’il retranscrit à l’écran. Nous vous avions déjà parlé de ses films American Sniper et Jersey Boys ; il choisit cette fois de raconter la véritable histoire du commandant « Sully » Sullenberger, pilote de la compagnie aérienne US Airways qui, en janvier 2009, sauve ses 155 passagers en amerrissant d’urgence sur le fleuve Hudson.

On pourrait se dire que c’est un simple fait divers survenu aux Etats-Unis qui est ici raconté, pourtant, ce fait a réussi à faire beaucoup parler de lui dans le monde. Le commandant de l’avion a effectivement été largement acclamé comme un héros grâce à la procédure exceptionnelle qu’il a réalisé, tandis qu’il affrontait une enquête menaçant sa carrière et sa réputation. Ce qui est réellement impressionnant c’est que la prise de décision et l’amerrissage, qui est une manœuvre particulièrement délicate, n’ont duré que trois minutes et que le pilote a réussi à sauver la totalité de son équipage. Une fois que l’on sait cela, on se demande un peu comment il est possible d’en tirer un film d’1h30. Il faut d’ailleurs admettre que cette reproduction de l’événement est particulièrement bien réalisée et que, bien que l’on en connaisse déjà la finalité, on ne peut s’empêcher de ressentir le stress des passagers et des membres de l’équipage. Le reste du film repose donc sur l’enquête qui a été menée contre « Sully » ; il se compose de flash back, de scènes introspectives et d’explications diverses sur cette situation. On apprend de nombreuses choses et le film est intéressant grâce à cela, mais on ne peut malheureusement pas s’empêcher de trouver parfois le temps long et de souhaiter un peu plus d’action par moment. Les acteurs sont impressionnants ; Tom Hanks est totalement convaincant en pilote d’avion dont nous arrivons à ressentir à la fois la certitude d’avoir pris la bonne décision et le doute d’avoir fait une erreur tout au long du film. Et malgré les quelques longueurs, Clint Eastwood reste un réalisateur de talent et nous admirons toujours autant la beauté de ses plans.

L’équipe de Badachaboum – Paris a passé un moment agréable devant le film Sully et nous vous le conseillons principalement pour les informations qu’il transmet ; ne vous attendez toutefois pas à un film rempli de rebondissements ou d’actions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>