Star Wars : les derniers jedi de Rian Johnson

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page

Nous lui donnons : ★★☆☆☆

Il y a deux ans, Walt Disney Studio proposait une suite à la très célèbre saga Star Wars avec un septième épisode, le réveil de la force, qui avait plutôt plu à notre équipe. Alors que la suite de cet opus est arrivée sur nos écrans, l’équipe de Badachaboum – Paris s’est rendue dans les salles obscures pour se faire sa propre idée.

C’est une nouvelle fois en pleine bataille contre l’Empire que l’on retrouve les troupes de l’Alliance. Pendant que la guerre fait rage et que les équipes diminuent, Rey tente de convaincre le légendaire Luke Skywalker de lui enseigner la force.

Comme vous le savez, notre équipe est composée de trois personnes et chacune a sa propre relation avec la saga Star Wars. C’est d’ailleurs vrai pour tout le monde et c’est ce qui rend cette critique si difficile à écrire, plus encore à trois mains. La saga représente pour certains un univers sacré, pour d’autre une ère de l’histoire du cinéma ou encore un classique de leur enfance. C’est donc avec des attentes et sensibilités différentes que nous nous sommes rendues dans les salles obscures et nos avis n’ont pas été plus semblables.
Nous nous accordons sur certains points. Malgré que le film soit ressenti comme un peu long par l’ensemble de l’équipe, nous restons cependant – pour différentes raisons – accrochées jusqu’à la fin. De plus, cela reste correct et ne devient insupportable à aucun moment.
Le graphisme des images semble étudié et il faut reconnaître que ce point est réussi. On en prend ainsi plein les yeux – et les oreilles – à plusieurs reprises. La bande son est donc bonne, même si sa puissance reste inférieure à celles des premiers opus, elle accompagne correctement les scènes de ses thèmes.
Nous sommes heureuses de retrouver les personnages que nous connaissons déjà et particulièrement émues de retrouver Carrie Fisher dont on savoure chacune des dernières scènes. Un hommage plus important aurait d’ailleurs pu être selon nous fait à la fin du film. Nous sommes également agréablement surprises par les nouveaux personnages présentés : en effet, ils ont tous une histoire qui apporte du contexte à l’ensemble du film et ne sont ainsi pas de simples figurants « chaires à canon ».
Viennent à présent les points négatifs. Tout d’abord, plus que le temps que dure le film, c’est le rythme qui peut être fatiguant. Les scènes d’actions s’enchaînent, suivies par des scène d’introspection faisant monter la pression. On manque de quelques répits et même d’un peu d’humour ; on savait que ce ne serait pas pareil sans Ian, mais tout de même !
Les plus passionnées de l’équipe ont beaucoup de mal avec les incohérences, trous scénaristiques et libertés qui sont prises. De nombreuses scènes absurdes sont également présentes dans cet épisode ; il faut avouer que cela nous a beaucoup perturbé. En effet, nous avons eu la sensation que Disney souhaitait insuffler des airs de Marvel dans la saga, mais aussi Pokémon, Harry Potter, Le seigneur des anneaux ou Fantasia… Cela ne nous a pas semblé correspondre à l’univers habituel des précédents Star Wars, et nous a semblé ne pas réussir à s’y mêler, restant alors comme en surface, ce que nous regrettons.
En discutant du film avec notre entourage, on remarque d’ailleurs que les fans de la première heure sont les plus pointilleux sur ce nouvel épisode. Pourtant, les moins fans ressentent également qu’un problème existe et peinent à retrouver les fondamentaux de l’univers qu’ils étaient venus chercher. Une partie des spectateurs conclue finalement que le film n’est pas un Star Wars, ce qui aidera certains à le juger différemment.
Une partie de l’équipe décide d’ailleurs de se dire que cet opus est un choix assumé des studios Disney et qu’il faut alors choisir d’accepter ou non leur vision. Les incohérences peuvent être vues comme des questions soulevées, questions qui trouveront peut-être leur réponse dans le prochain film. Quand aux libertés, elles ont le mérite de « briser les codes » comme cela peut être lu sur de nombreuses critiques internet. Alors que certains trouvaient que le film VII suivait trop la trame connue, celui-ci ne s’y pli pas du tout, ce qui pourra plaire à certains.

C’est donc d’une humeur variée que nous sommes toutes les trois sorties de la salle de cinéma. Curieuse, révoltée et déçue – nous vous laissons tenter de deviner qui éprouvait quel sentiment !
En repensant au film, certains se remémorent un bon moment quand d’autres ont les poils qui se hérissent. Le plus simple reste peut-être de vous en faire votre propre idée. Même les plus agacées n’iront pas jusqu’à regretter la file d’attente et le prix du ticket ; cela reste (malheureusement) un Star Wars et même si nous ne trouvons pas toutes que Disney mérite de l’argent pour cette production, c’est un film qu’il reste intéressant de voir au cinéma. Ne vous sentez cependant peut-être pas forcé d’y courir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>