Soulèvements au Jeu de Paume

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page

Nous lui donnons : ★★★★☆

Ces derniers temps, l’équipe de Badachaboum – Paris apprécie particulièrement le musée du Jeu de Paume dont nous trouvons les expositions très intéressantes. Lorsque nous avons aperçu les affiches de la dernière exposition en date, Soulèvements, nous avons immédiatement voulu nous y rendre pour la découvrir.

Le philosophe et historien de l’art Georges Didi-Huberman prend possession du Jeu de Paume pour présenter une grande exposition politique qui aborde le thème des révoltes collectives, des rassemblements, des agitations, des manifestations, plus généralement du soulèvement de la foule face au pouvoir.
L’exposition se découpe en cinq étapes : Eléments, Gestes, Mots, Conflits et Désirs. Chacune présente des photographies, des peintures et des films d’époques variées mais qui valorisent les différentes tentatives de soulèvement.

L’équipe de Badachaboum – Paris a une relation particulière aux soulèvements et plus particulièrement à la révolution. Nous avons ainsi désiré découvrir cette exposition pour son thème mais également parce que nous pensions qu’elle regroupait principalement des photos en rapport avec des manifestations ou d’autres événements se rapprochant de cette idée. Nous nous sommes donc rendues au Jeu de Paume un samedi après-midi aux alentours de 18h. Lorsque nous prenons nos billets, les caissières nous informent qu’il est plutôt recommandé de prévoir 1h30 pour faire l’exposition et le musée ferme à 19h ce qui n’est donc pas assez long. Nous avons choisi de nous y rendre malgré tout, sans regret car, peu sensibles aux vidéos au sein d’expositions, nous en sautons un bon nombre ce qui nous permet de terminer le parcours en 1h ! Nous avons eu à affronter une petite foule – l’exposition semble effectivement avoir du succès – mais nous réussissons tout de même à admirer toutes les images exposées sans trop de difficultés. Nous sommes d’ailleurs parfois interpellées par certaines des œuvres qui nous paraissent particulièrement fortes. On regrette toutefois que notre petite flamme révolutionnaire se réchauffe mais ne réussit pas à se développer totalement. Ainsi, on s’était préparé à sortir de l’exposition exaltée mais on en ressort finalement calmement. On se demande toutefois si cela est du aux conditions (trop de monde, peu de temps, …) ou si cela vient de l’exposition elle-même. Les explications sont tout de même intéressantes et elles nous permettent immanquablement de découvrir des faits historiques que nous ne connaissions pas.
En dehors de son angle politique, Soulèvements entraîne une réflexion sur l’art et nous amène à penser que les événements historiques sont des déclencheurs directs de créations artistiques.

L’équipe de Badachaboum – Paris a apprécié l’exposition Soulèvements au musée du Jeu de Paume et vous conseille donc de vous y rendre pour poser un nouvel œil sur les événements politiques populaires.

Le site internet est par ici.

Soulèvements
Du 18 octobre 2016 au 15 janvier 2017

Tarif Réduit (-25 ans, + 65 ans, artiste, enseignant, famille nombreuse, étudiant) : 8,70€
Plein Tarif : 11,20€
Lundi : fermé
Mardi : 11h — 21h
Mercredi à dimanche : 11h — 19h

Fermeture des caisses 30 minutes avant la fermeture du bâtiment.
Fermeture des salles 5 minutes avant la fermeture du bâtiment.

+33 1 47 03 12 50
info@jeudepaume.org

Jeu de Paume
1 place de la Concorde, 75008 Paris

Métro 1, 8 et 12 : Concorde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>