Santa & cie d’Alain Chabat

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page

Nous lui donnons : ★★☆☆☆

A la recherche d’un film à voir au cinéma, notre équipe a opté pour le dernier film d’Alain Chabat. Connaisseuses de son humour et appréciant l’atmosphère de Noël, nous avons choisi d’aller découvrir Santa&cie.

Santa Claus, le Père Noël, vit au Pôle Nord où il prépare les jouets pour Noël grâce à ses 92 000 lutins. Pourtant, à 3 jours du réveillon, un virus frappe tous les lutins et les plonge dans un état de paralysie les empêchant de terminer les préparatifs. Santa doit alors trouver une quantité importante de vitamine C pour les guérir.

C’est partagée et sans avoir réussi à se mettre d’accord que notre équipe est sortie du cinéma. En effet, nous avions déjà des avis et attentes différentes en entrant dans la salle. Une partie y allait par choix et avait donc des espérances. L’autre partie ne s’attendait à rien de particulier et était donc ouverte à toutes possibilités.
Dès le début du film, nous sommes emmenées dans l’ambiance de Noël et l’univers du Père Noël. Les images sont jolies et certains concepts réussissent à satisfaire l’ensemble de l’équipe. On sourit plus que l’on ne rit mais le scénario global d’un Père Noël découvrant notre quotidien a du potentiel et on ne passe pas un mauvais moment, comme cela a pu nous arriver dans d’autre cas.
La part de l’équipe n’ayant pas d’attente se laisse d’ailleurs porter par ce film qu’elle place dans les contes de Noël. Elle le trouve léger et l’associe à un film familial, qu’elle aurait beaucoup apprécié si elle avait été plus jeune.
Pourtant, l’autre partie de l’équipe trouve le film raté. Le nom d’Alain Chabat ainsi que la communication associée et les moyens qui semblent engager dans le film leur laissaient attendre à un meilleur résultat. La vision de Noël y est, selon elle, très personnelle même si elle reste l’élément qualitatif du film. L’humour n’est, par contre, pas au rendez-vous. Le film enchaîne de nombreuses blagues dont seulement quelques unes réussissent à faire sourire la salle. Le scénario est simple, les rebondissements, pour la plupart, vus et revus dans les téléfilms sur Noël. Enfin, cette partie de l’équipe ayant l’habitude de visionner tous les films initialement destinés à un public plus jeune, elle trouve que, même pour un public jeune ou familial, le film ne vaut pas la peine d’être vu au cinéma, car il est bien en dessous de la barre placée par les films pour enfants les plus récents. Décalé, c’est un film qui aurait peut-être pu plaire aux enfants de notre génération, mais qui ne concerne pas les enfants d’aujourd’hui ni les adultes. Un échec donc, selon une partie de l’équipe.

Notre équipe ne vous conseille donc pas particulièrement de vous rendre au cinéma pour voir Santa&cie. Si vous souhaitez le découvrir, nous vous recommanderions plutôt de le faire de chez vous lors d’une future diffusion à la télévision ou de vous y rendre sans grandes attentes en famille, pour profiter ensemble de la magie de Noël.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>