La critique littéraire des romans policiers de Gaston Leroux et d’Agatha Christie

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page

Alors que les premiers rayons de soleil annoncent doucement le printemps, nous avons décidé ce mois-ci de faire une critique sous le signe du polar. L’équipe vous a donc préparé une sélection de ses enquêtes préférées, afin de vous permettre de devenir détective, vous aussi, le temps d’une (ou deux) après-midi lecture au parc. Pour cela nous avons choisi de vous parler de deux auteurs qui nous ont particulièrement marqué durant notre jeunesse, mais qui, selon nous, peuvent être appréciés quelque soit l’âge du lecteur : Gaston Leroux et Agatha Christie !

Le mystère de la chambre jaune de Gaston Leroux

Le mystère de la chambre jaune est un classique du genre. Publié pour la première fois en 1907 par Gaston Leroux, c’est le premier d’une longue série d’aventures du jeune et célèbre reporter Joseph Rouletabille.

Le mystère de la chambre jauneJoseph Rouletabille et son ami – et narrateur du récit – Sainclair, se lancent dans une enquête quelque peu particulière. En effet, au château du Glandier, Mathilde Stangerson a été retrouvée morte. Là où cela se complique, c’est que l’agression a eu lieu dans une chambre dont la porte était fermée de l’intérieur et les volets étaient clos. Le grand mystère est donc, avant même de découvrir l’identité de l’assassin, de comprendre comment il lui a été possible d’entrer dans la chambre…

C’est dans une enquête trépidante que ce livre nous emmène. Le personnage principal du reporter est lui-même plein de mystère et dévoile les éléments un à un, ce qui nous permet d’être constamment en haleine. On se demande réellement jusqu’aux dernières pages comment un être humain a bien pu entrer dans cette chambre complètement inaccessible. On en vient même à se questionner : était-ce bien un être humain ?

Mystère, surnaturel, poésie ; nous ne nous lassons pas de ce livre que nous avons lu de nombreuses fois, et ce, malgré le fait que nous en connaissons à présent le dénouement. L’intrigue est si bien menée qu’elle nous donne l’impression de la découvrir pour la première fois, à chaque fois. D’ailleurs, vous en parler nous a donné envie de le relire !

“Ce que personne ne put découvrir, le jeune Joseph Rouletabille, âgé de dix-huit ans, alors, petit reporter dans un grand journal, le trouva ! Mais, lorsqu’en cour d’assises il apporta la clef de toute l’affaire, il ne dit pas encore toute la vérité. Il n’en laissa apparaître que ce qu’il fallait « pour expliquer l’inexplicable » et pour faire acquitter un innocent.”

Livre de poche 4,60€

Le parfum de la dame en noir de Gaston Leroux

Si vous accrochez avec les personnages du Mystère de la chambre jaune, alors nous vous conseillons de continuer avec la suite de celui-ci, intitulé Le parfum de la dame en noir.

De nombreuses questions sont restées en attente depuis la résolution de l’enquête de laLe parfum de la dame en noir chambre jaune. Pour tenter d’y apporter des réponses, le jeune Rouletabille a voyagé et est remonté aux sources de sa propre enfance. Un mariage rassemble de nouveau les protagonistes de l’enquête passée ; ces protagonistes finissent finalement tous en huis-clos dans le Château des Rochers rouges, où les jeunes époux décident de se réfugier, se sentant poursuivis.

En plus d’être une très bonne enquête policière, ce deuxième ouvrage a notre préférence car il se dote également d’un aspect psychologique. En effet, l’auteur nous y fait découvrir de nombreux éléments sur le jeune reporter. De plus, il crée avec brio des liens entre le premier ouvrage et celui-ci, apportant un nouvel éclairage à certains faits.

Il est difficile de vous en dire plus sans trop vous en dévoiler. Mais vous pouvez nous croire sur parole : si vous avez aimé le premier livre, vous pouvez sans risques vous prélasser en compagnie de celui-ci !

“Mais enfin ! Qu’a donc cette femme de si étonnant ? Pour avoir inspiré des sentiments aussi chevaleresques, aussi criminels à des cœurs d’hommes, pendant de si longues années ! La voilà donc cette femme pour laquelle ; policier, on tue ; pour laquelle sobre, on s’enivre ; et pour laquelle on se fait condamner innocent ? Qu’a-t-elle de plus que moi ? Qui n’a su que me faire platement épouser par un mari que je n’aurais jamais eu si elle ne l’avait pas repoussé…Oui, qu’a-t-elle ? Elle n’a même plus la jeunesse ! Et cependant, mon mari m’oubli pour la regarder encore !”

Livre de poche 4,60€

Les dix petits nègres d’Agatha Christie

Les Dix petits nègres est un des roman les plus célèbre d’Agatha Christie. En effet, publié dans les années 40, ce roman fait parti des livres les plus vendus dans le monde en plus d’être le plus vendu de l’écrivain.

Dix petits nègresDix personnes sont invitées sur l’île du Nègre par un certain Monsieur O’Nymes qui s’avère être absent. C’est lorsque le premier invité trépasse et que sa mort correspond étrangement à celle d’une comptine prédisant la mort de dix personnes que tout le monde commence à s’inquiéter…

Ce roman policier est incontestablement un des romans les plus prenant que nous ayons lu. Considéré comme un classique, nous avons pris un véritable plaisir durant notre lecture et sommes restées en haleine du début jusqu’à la fin. En effet, il faut attendre les toutes dernières lignes du livre pour connaître la vérité et nous devons avouer qu’il semble particulièrement difficile de la deviner avant. Le style d’Agatha Christie n’est certainement pas l’un des plus compliqué ; au contraire, plutôt léger il nous parait particulièrement agréable à lire tranquillement.

Ce que nous trouvons également intéressant dans ce roman c’est l’aspect psychologique de l’enquête. En effet, le lecteur découvre le passé de chacune des personnes présentes et comprend alors la véritable raison de leur présence sur l’île. Il s’agit alors d’une sorte d’enquête à l’intérieur de l’enquête principale dans laquelle on rentre facilement.

Nous vous conseillons donc ce roman policier qui saura, selon nous, vous captiver !

“Une île, ça avait quelque chose de magique ; un mot seul frappait l’imagination. On perdait contact avec son univers quotidien – une île, c’était un monde en soi. Un monde dont on risquait parfois – qui sait ? – de ne jamais revenir.”

Livre de Poche 5,50€

Le meurtre de Roger Ackroyd d’Agatha Christie

Publié en 1926, Le Meurtre de Roger Ackroyd est le second roman de l’écrivain britannique. C’est également grâce à ce roman que son célèbre détective, Hercule Poirot, devient officiellement célèbre.

Le meurtre de Roger AckroydUn soir, Roger Ackroyd ose se confier à son médecin sur la raison du suicide de la veuve qu’il envisageait d’épouser : celle-ci était victime de chantage. Avant de trépasser, elle a pris soin de noter le nom de son chanteur dans une lettre qui est maintenant en sa possession. Peu après, Roger Ackroyd est à son tour retrouvé poignardé, et la fameuse lettre a disparu…

Bien qu’il s’agisse d’un des romans policiers les plus surprenant que nous ayons eu l’occasion de lire, il ne faisait initialement pas parti des romans d’Agatha Christie que l’on nous conseillait en priorité. Nous trouvons cela bien dommage, car nous pensons qu’il fait parti des romans policiers qu’il faut avoir lu au moins une fois dans sa vie.

En effet, l’écrivain induit constamment le lecteur en erreur durant la totalité de l’oeuvre et nous sommes donc entièrement surprises par le dénouement du roman. C’est à la lecture du Meurtre de Roger Ackroyd que l’on prend réellement conscience du talent d’écrivain d’Agatha Christie et, même s’il ne s’agit pas d’un polar sombre, nous ne pouvons nier qu’il s’agit d’un classique inégalé du genre.

Nous vous conseillons donc la lecture de ce roman policier pour découvrir un exemple de polar comme il en a rarement été fait avant ou depuis.

“Les femmes, affirma Poirot, sont merveilleuses ; elles inventent et, par miracle, elles ont raison. En réalité, ce n’est pas tout à fait cela. Les femmes observent, sans s’en rendre compte, mille détailes que leur subconscient coordonne. Elles appellent ensuite intuition le résultats de déductions qu’elles ignorent elles-mêmes. Je suis très fort en psychologie et, vous le voyez, je connais bien toutes ces choses.”

Livre de Poche 5,60€

S’il nous semble indéniable que ces romans sont souvent lus durant notre jeunesse, ils n’en restent pas moins des romans policiers de qualité durant la lecture desquels on prend un indéniable plaisir du début jusqu’à la fin quelque soit notre âge !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>