« Au carnaval tout le monde est jeune, même les vieillards […]. »

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page

Si de nos jours Mardi Gras est surtout connu pour les carnavals et la journée déguisée au travail, il ne faut pas oublier qu’il s’agit initialement d’une fête religieuse.

En Italie, Mardi Gras était appelé Carnevale, ce qui vient de « carne levare » (littéralement « retirer la viande »), en allusion aux jours maigres qui le suivent.
Rappelons ainsi que le carnaval a une origine païenne datant de l’Empire Romain. Les fêtes des calendes en Mars célébraient le réveil de la nature par des rites agraires. C’est à cette occasion que les interdits étaient transgressés et les déguisements autorisés voire même conseillés.

Par la suite, Mardi Gras devient une fête chrétienne. Il s’agit alors de la dernière journée de carnaval avant le Mercredi des Cendres et le jeûne de 40 jours du Carême. Ce jour, mobile sur les calendriers mais toujours entre le 3 février et le 9 mars, correspond donc au dernier jour d’excès autorisé avant la restriction alimentaire. Lors de cette période festive, où il était coutume de manger gras, le Carnaval était symbolisé par un mannequin grotesque que l’on brûlait pour annoncer le début du jeûne.
Le repas de Mardi Gras était marqué par une abondance de viandes et de pâtisseries – principalement constitués de crêpes ou de beignets en fonction des pays. Il s’agissait effectivement d’utiliser les réserves de beurre, huile et œufs avant le Carême avec des pâtisseries de bon marché et rapidement cuisinées. Dans certains pays, la coutume voulait que les enfants se déguisent et fassent le porte à porte pour demander de la farine aux voisins afin de faire des gâteaux qu’ils dégustaient ensuite le soir même.

Les carnavals sont maintenant présents dans de nombreuses cultures différentes – les carnavals de Rio et de Venise étant les plus connus – mais se rejoignent tous sur leur origine et leur date d’avant Carême.
Il existe à Paris plusieurs magasins de costumes où trouver de quoi se déguiser, mais notre préférence est rapidement allée à celui d’Hôtel de Ville après avoir essuyé l’antipathie des propriétaires de nombreux autres. On vous conseille donc d’aller faire un tour A la poupée merveilleuse (9 Rue du Temple, 75004 Paris) pour trouver le costume de vos rêves !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>