Maestro de Léa Fazer.

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page

Nous lui donnons : ★★★☆☆

Avant d’être le film de Léa Fazer, Maestro était le film de Jocelyn Quivrin et de la rencontre de ce dernier avec le grand Eric Rohmer. Suite à un tragique accident de voiture, c’est la co-scénariste et grande amie de Jocelyn Quivrin qui reprend la réalisation de ce film.

Maestro c’est l’histoire d’Henri, un jeune comédien qui rêve de films d’action et de gloire, et de sa rencontre avec Cedric Rovère, scénariste reconnu qui l’embauche pour jouer dans son film Les Amours d’Astrée et de Céladon. La complicité qui apparaît entre eux va alors bouleverser la vie du jeune acteur.

Avant même d’être un hommage posthume, Maestro est un film à part entière. On y découvre l’évolution d’un jeune homme qui mûrit indéniablement au contact du grand maître. Les acteurs jouent bien, la nature qui sert de décor nous transporte et le scénario, bien écrit, finit de nous emmener loin de la salle obscure parisienne.
Nous pourrions tous nous reconnaître dans ces différents personnages et le lien d’amitié qui se crée entre ce groupe. Nous nous amusons également de la mise en abîme de ce tournage dans le film : les erreurs des acteurs, les clins d’œil au technicien, … Tout cela nous permet de nous sentir encore plus proche des personnages présents devant nous.
L’aspect hommage, qui est malgré tout bien présent dans le film, n’est que la cerise sur le gâteau. Elle rend l’histoire encore plus belle et finit par nous émouvoir.

L’équipe de Badachaboum – Paris vous conseille de vous y rendre si vous aimez les films doux qui vous transportent juste ce qu’il faut.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>