Los Amantes pasajeros, de Pedro Almodovar.

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page

Nous lui donnons : ★★★★☆

Le dernier opus du grand Almodovar est un bijou d’air frais, de folie, de légèreté et de second degré.

Loin de ses derniers films un peu plus noirs et dramatiques, Los amantes pasajeros (Les amants passagers) est une sorte de parenthèse dans le temps, de parenthèse dans la vie de ses personnages : une dizaine de passagers de première classe et l’équipage, initialement en route pour Mexico, se retrouvent à devoir atterrir d’urgence parce-qu’un des trains d’atterrissage de l’avion est bloqué. Le temps de trouver la piste qui pourra accueillir cette procédure délicate et dangereuse, et pas certains d’y survivre, ils tombent un à un le masque et dévoilent leurs secrets les plus obscurs.

Au programme, drogue, sexe, musique, confidences et surtout second degré.
Un film fait pour déconnecter de la réalité, et prendre le temps de rire des situations improbables mises en scènes par le réalisateur espagnol, le tout sans se poser de question… Ce qui fait parfois du bien !

Notre scène préférée ? La fameuse reprise de « I’m so excited » de The Pointer Sisters par l’équipe de stewards plus gays les uns que les autres, juste à mourir de rire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>