The Lobster de Torgos Lanthimos

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page

Nous lui donnons : ★★☆☆☆

Attirée et intriguée par une bande annonce nous annonçant un film décalé à l’humour noir anglais, notre équipe s’est rendue au cinéma pour découvrir The Lobster.

Ce film nous plonge dans une société qui ne tolère pas le célibat. Tout le monde est donc obligé de vivre en couple. Les célibataires sont arrêtés et conduits dans un hôtel particulier dans lequel ils ont 45 jours pour rencontrer quelqu’un et former un couple. S’ils échouent, ils sont changés en l’animal de leur choix. David intègre l’établissement et choisi d’être transformé en homard au cas où il échouerait.

Tout d’abord, nous avons été particulièrement surprises par un film que nous attendions loufoque mais drôle, une sorte de comédie à l’humour anglais décalé comme nous l’avait inspiré la bande annonce. Au final, cette dernière ne retrace que les 30 premières minutes du film.
L’idée du film est tout de même étonnante et originale. Nous nous retrouvons plongées dans une société très différente de la nôtre avec une intrusion dans les relations de couple qui sont alors formatées et où les célibataires sont rejetés au point de devoir se cacher pour survivre. Ce scénario pouvait, à première vue, nous donner à réfléchir. Le film devient, cependant, rapidement dominé par une atmosphère angoissante et froide. Les scènes s’enchaînent avec un étalage de violence froide qui nous met mal à l’aise, un peu comme un cauchemar dont on voudrait se réveiller. Certaines scènes peuvent se révéler vraiment choquantes pour le spectateur.
Bien que nous ayons trouvé le concept intéressant, nous avons été tellement surprises, voire choquées, par ce qui se passait sous nos yeux que nous n’arrivons même pas à y réfléchir.
Tout le monde ne semble toutefois pas avoir la même sensibilité face à ce film ; notre équipe trouve cependant dommage qu’un scénario qui se promettait intéressant soit gâché par tant de froideur. Nous regrettons l’absence d’un peu d’humour qui aurait détendu l’atmosphère angoissante. La bande-son, très réussie, appuie quant à elle cette ambiance.
Nous avons toutefois conscience qu’il s’agit d’un film de qualité dont les acteurs sont bons – particulièrement Colin Farrell qui est méconnaissable dans ce rôle.

Notre équipe a donc été surprise et angoissée par ce film dont elle attendait autre chose. Nous aurions tendances à le déconseiller et surtout ne le conseillerons qu’à des spectateurs avertis de l’ambiance du film. Septiques mais curieuses, nous souhaiterions avoir d’autres avis, alors n’hésitez pas à partager le vôtre si vous l’avez vu !

Crédit Photo : © Haut et Court

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>