Le Petit Cambodge

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page

Nous lui donnons : ★★★★★

Après avoir été contraint de fermer ses portes suite aux tristes événements de novembre 2015, Le Petit Cambodge les a rouvert pour le plus grand plaisir des parisiens. Déterminée à aller soutenir le lieu, l’équipe de Badachaboum est allée découvrir les célèbres Bobun de ce restaurant du 10e arrondissement de la capitale.

Dès que l’on arrive sur place, on comprend que le nom du restaurant est mérité : assez petit, le lieu propose de grandes tablées légèrement rehaussées que l’on partage avec les autres gourmands qui ont prévu de manger ici. Il est donc facile d’échanger avec les uns et les autres mais il nous a semblé également assez simple de rester entre nous, en petit comité, sans être dérangé. Nous avons la chance de prendre place sans attendre, mais nous voyons, un peu plus tard au cours de la soirée, qu’il est parfois nécessaire d’attendre un petit peu avant de pouvoir s’installer. Les serveurs sont sympathiques et, lorsqu’ils ont le temps et n’oublient pas, vous expliquent tranquillement le principe du Petit Cambodge. En effet, ici, les serveurs ne prennent pas votre commande ; c’est à nous de noter sur une feuille (fournie avec un stylo) les spécialités que nous souhaitons déguster. Les serveurs viendront en revanche vous placer, vous donner la feuille, la récupérer et vous apporteront vos plats.

Sans surprise, et bien que de nombreux autres plats nous aient donné envie, nous avons choisi de goûter les Bobuns du lieu. Le Bobun spécial (celui que nous avons essayé) contient des pâtés impériaux, de la salade, de la menthe, des vermicelles de riz, du bœuf sauté aux oignons et une sauce maison pour 13€. Celui-ci est incontestablement l’un des meilleurs que nous ayons eu l’occasion de déguster à Paris, jusqu’ici. Conséquent, nous avons eu quelques difficultés à finir notre bol – c’est toutefois avec un regret intense que nous avons du admettre que notre estomac ne pouvait plus rien avaler. Nous avons choisi d’accompagner nos plats d’une bière TsingTao (3,50€ les 33cl, 6€ les 64cl) et d’un thé au Jasmin (dont nous avons malheureusement oublié le prix). Les boissons correspondaient totalement à ce que nous attendions, nous n’étions donc pas surprises à ce niveau-là.
Le petit plus est qu’il est possible de prendre la nourriture du Petit Cambodge à emporter ! N’hésitez toutefois pas à appeler pour passer commande, cela vous évitera d’attendre à côté des gens qui mangeraient sous votre nez.

L’équipe de Badachaboum n’a qu’un seul regret : que le Petit Cambodge ne soit pas plus près de chez nous ! Nous y retournerons sans aucune hésitation tant la nourriture y est bonne et l’ambiance agréable. Nous vous le recommandons chaudement !

Le site internet est par ici.
La Page Facebook est par là.

Le Petit Cambodge
20 rue Alibert, 75010 Paris

Du lundi au dimanche de 12h à 23h
Sur place ou à emporter
Sans réservation

Métro 11 : Goncourt
Métro 3, 5, 8, 9, 11 : République

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>