Le Monde de Dory d’Andrew Stanton et Angus MacLane

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page

Nous lui donnons : ★★★★☆

L’équipe de Badachaboum – Paris aime retomber en enfance grâce aux films d’animation de Walt Disney Pixar. Durant notre jeunesse nous avions pu apprécier les périples de Marin et Dory à la recherche du petit Nemo. Nous n’avons donc pas hésité longtemps avant de nous rendre dans les salles obscures de la capitale pour aller en découvrir la suite : Le Monde de Dory.

Pour ceux qui ne s’en souviendraient pas, Le Monde de Nemo racontait l’histoire du poisson clown, Marin, qui partait à la recherche de son fils, Nemo, alors que celui-ci avait été enlevé par des êtres humains. Il faisait alors la rencontre de nombreux autres poissons dont Crush, une tortue plutôt détendue, et surtout Dory, un poisson-chirurgien souffrant de trouble de la mémoire immédiate.
Dans ce nouveau film, nous retrouvons Dory, Marin et Nemo mais ils décident, cette fois-ci, de partir à la recherche des parents du poisson-chirurgien, qui commence à retrouver – lentement mais sûrement – certains de ses souvenirs. De nouvelles aventures – et rencontres – les attendent donc.

Nous souhaitons commencer par vous informer que nous avons vu ce film dans sa version originale et que nous ne pourrons ainsi pas parler de son doublage – et donc des blagues – en français.

Bien qu’il nous rappelle beaucoup le Monde de Nemo – de part son histoire et les personnages qu’il reprend -, nous avons trouvé que le Monde de Dory parvenait à être un film qui se suffisait à lui-même, c’est-à-dire à être plus que la pâle copie du premier. En effet, même si le visionnage du Monde de Nemo permet de comprendre certains moments du film, Le Monde de Dory apporte une certaine dose de nouveauté qui est agréable. Nous rions à certaines blagues, nous sourions à d’autres et nous sommes mêmes émues face aux aventures de ces poissons. Nous apprécions particulièrement les nouveaux venus qui nous ont largement diverti. Le scénario est plutôt bien écrit et nous acceptons plus facilement les doses de bons sentiments parce qu’il s’agit d’un film d’animation avant tout destiné aux plus jeunes. Il est cependant amusant de noter que la salle de cinéma était remplie de personnes de notre âge lorsque nous y sommes allées ; la cible de ce long-métrage est donc plus large qu’on ne pourrait le penser. Le design du film est toujours aussi beau ; nous sommes particulièrement impressionnées par le poulpe qui, a-t-on appris, a mis 2 ans avant de pouvoir être réalisé.

Nous en avons également discuté avec certaines personnes de notre entourage qui nous ont avoué avoir trouvé le milieu du film un petit peu long. Cela ne les a toutefois pas empêché d’apprécier le film dans sa globalité.

Nous pensons ainsi que Disney Pixar a réussi son pari de satisfaire les plus jeunes avec un nouveau film d’animation dont il en ont le secret, mais également les un peu plus âgés qui ont pu retomber en enfance grâce à cette nouvelle production.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>