Le Château de verre de Destin Daniel Cretton

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page

Nous lui donnons : ★★★☆☆

Après avoir découvert une bande annonce qui nous a attiré, notre équipe a décidé d’aller voir Le Château de verre de Destin Daniel Cretton.

Jeannette Walls, chroniqueuse à New-York ayant réussi dans la vie, est sur le point de se marier et nous raconte son enfance avec beaucoup de regrets. En effet, la famille Walls n’a jamais vécu comme tout le monde. La mère est une artiste un peu irresponsable et le père est un inventeur un peu fou et alcoolique qui promet pendant des années à ses enfants de leur construire un Château de verre. Plutôt pauvres, leurs quatre enfants sont déscolarisés et changent fréquemment de maison pour fuir les ennuis. Les plus grands vont alors devoir veiller sur les plus jeunes pour avancer dans la vie.

Le film est adapté du roman autobiographique de Jeannette Walls paru en 2005, The glass Castle, lui même relatant alors sa propre histoire. Notre équipe n’ayant pas lu ce livre, nous ne pourrons pas vous dire si l’adaptation est réussie et allons donc vous parler du film en lui-même.
Il s’agit d’un beau film, l’histoire de cette famille ne voulant pas vivre comme tout le monde est touchante et on se demande comment ils vont réussir. On comprend rapidement pourquoi cette famille a choisi une autre vie et on nous raconte avec poésie leur façon de voir les choses. Cependant, à peine entrainé dans cette aventure à leurs côtés, on se rend compte que l’histoire nous mène vers un drame familiale. Notre équipe s’attendait plus à une quête familiale vers un autre mode de vie qui ne satisferait pas tout le monde. Mais l’on se retrouve aussi confronté à une vie difficile accompagnée de lourds problèmes familiaux qui changent notre vision de l’histoire. Certaines scènes sont dures et des sujets sensibles sont abordés. Suite à ces scènes, nous avons plus de mal à rester accrochées au récit et bien que l’on traverse différentes émotions, celles-ci sont interrompues par quelques longueurs dans le film.
En effet, on remarque que certains moments, plus lents ou de silence, sont essentiels à l’histoire mais nous trouvons tout de même le film un peu long et malheureusement cela influence nos émotions.
Malgré tout cela, les sauts dans le temps restent bien faits. Les enfants sont attachants et les personnages très bien joués, surtout celui de Jeannette par Brie Larson et celui du père, personnage complexe, interprété par Woody Harrelson.

Notre équipe pense donc qu’il s’agit d’un bon film dramatique mais qu’il ne touchera pas tout le monde de la même façon. Pour notre part, certains passages nous ont ému plus que d’autres et nous regrettons que le film ne nous ait pas autant captivé du début à la fin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>