La robe de la girafe

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page

Nous lui donnons : ★★★★★

L’équipe de Badachaboum – Paris a voulu découvrir le bar à vin Le p’tit cou de la girafe durant les fêtes. Malheureusement celui-ci était fermé durant cette période, nous nous sommes donc rapatriées sur son grand frère, le restaurant La robe de la girafe.

Situé entre les métros Bastille et Bréguet-Sabin, La robe de la girafe est un restaurant de taille moyenne dont la décoration originale nous a beaucoup plu. En effet, quelques affiches décorent les murs, il est même possible de voir un globe terrestre au fond de la salle à côté de plantes et de fauteuils qui nous semblent plutôt confortables. Le lieu en lui même nous rappelle les brasseries d’antan comme nous avons pu en apercevoir sur de vieilles photographies.
Lorsque nous entrons, nous sommes accueillies par des serveurs très sympathiques qui nous trouvent immédiatement une place assise et nous laisse profiter tranquillement de notre place pendant que nous attendons un retardataire alors que la salle se remplie lentement mais sûrement.
En effet, l’espace est vite plein et nous ne regrettons pas d’être arrivées aux alentours de 19h-19h30. Nous vous conseillons donc de ne pas hésiter à réserver si vous en avez l’opportunité ou de vous y rendre tôt pour profiter d’une place assise.

Pendant que nous attendons notre dernier convive, nous décidons de commander un apéro : c’est ainsi que nous avons l’occasion de goûter une bière blonde artisanale française, la Page 24 (6€ la pinte), qui nous semble légère mais bonne. Nous choisissons également de goûter la Blanche des Neiges (6€ la pinte), également légère. Nous avons d’ailleurs la chance de les boire durant l’happy hour qui se déroule de 17h à 19h30 et qui nous permet de ne payer la pinte que 5€ au lieu de son tarif original. Une fois toutes présentes, nous choisissons de goûter une bouteille de rouge, la Pot d’vache – en toute honnêteté choisie à son nom. Nous ne souvenons malheureusement plus du prix de celle-ci, en revanche nous pouvons affirmer qu’il s’agissait d’un vin de qualité que nous avons bu avec plaisir.
Les plats nous faisant tous envie et ayant beaucoup de difficulté à choisir, nous décidons de faire un repas complètement décomposé. Nous sélectionnons ainsi ce qui nous tente et finissons avec uniquement des entrées et des desserts – nous avons néanmoins pu voir passer certains des plats autour de nous et ils avaient tous l’air très bons. Nous choisissons de goûter la terrine de campagne artisanale (7€), les ravioles de Royans aux champignons (8€) et le saumon gravlax avec sa crème d’aneth (8€). Bien que nous nous attendions à avoir un morceau plus grand, la terrine est bonne et nous semble être parfaitement adaptée pour une entrée. Les ravioles sont tellement bonnes que l’une d’entre nous n’a pas hésité à en commander une deuxième tournée et le saumon gravlax est également bon. Pour finir, nous testons aussi la tarte tatin au caramel de beurre salé et crème d’Isigny (8€) qui nous satisfait entièrement.

Nous sommes restées longtemps installées à La robe de la girafe ce qui nous a même laissé le temps de rigoler rapidement avec le serveur tout en bavardant tranquillement entre nous. On ne voit pas le temps passer et on se sent tellement à notre aise que l’on oublierait presque que l’on est au restaurant. Nous n’hésiterons pas à y retourner… à moins que nous n’allions faire un tour au P’tit cou de celle-ci !

Le site internet est par ici.
La page Facebook est par là.

La robe de la girafe
5 rue Froment, 75011 Paris

Du lundi au vendredi de 8h à minuit
Samedi ouverture dès 18h

09 82 37 18 52
larobedelagirafe@hotmail.fr

Métro 5 : Bréguet Sabin
Métro 1 et 8 : Bastille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>