La mort de Staline d’Armando Iannuci

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page

Nous lui donnons : ★★★★☆

A la recherche d’un film à aller voir au cinéma le week-end dernier, notre équipe a un peu hésité. L’affiche décalée et la bande-annonce, qui l’est tout autant, du film La mort de Staline d’Armandi Iannuci ont vivement éveillé notre curiosité et nous sommes donc allées le découvrir.

Nous sommes en Russie en 1953 alors que Staline est victime d’une attaque cérébrale. Sa disparition remet en cause le pouvoir et ses ministres rapprochés le comprennent bien vite. Une quête au pouvoir mais également à la survie commence alors entre eux.

Inspiré de faits réels, on se sent tout du long entre fiction et réalité et on apprécie ce mélange. L’aspect historique présenté sous un angle décalé avec un humour à l’anglaise plein de second degré nous plaît beaucoup. Dans un gouvernement où le moindre geste prend une importance considérable, on peut vite tomber dans l’absurde qui est largement mis en avant.
Bien que nous arrivions dans un contexte dramatique d’après guerre, le film se concentre principalement sur les frasques des membres du gouvernement et la lutte au pouvoir entre eux. On rit à plusieurs reprises et, même en connaissant l’histoire, on ressent le suspense et la tension.
On sort du film en se disant que c’était un peu particulier mais que nous avons aimé et trouvé cela très intéressant de se retrouver au cœur de l’Histoire de cette façon.
La bande son accompagne bien l’ambiance du film et le casting est impressionnant, tous les acteurs étant par ailleurs très bien choisis pour leur rôle.

Nous vous recommandons donc d’aller découvrir le film La mort de Staline pour une plongée décalée dans l’Histoire. N’oubliez cependant pas votre second degré !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>