La Flûte Enchantée du Béjart Ballet Lausanne

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page

Nous lui donnons : ★★★☆☆

Notre équipe a eu l’opportunité de découvrir le ballet de la troupe Béjart Ballet Lausanne, La Flûte Enchantée, présenté sur scène au Palais des Congrès.

A l’occasion des 10 ans de la disparition du célèbre chorégraphe et créateur de la troupe Béjart Ballet Lausanne, Maurice Béjart, mais aussi pour célébrer les 30 ans de cette compagnie, le ballet de La Flûte Enchantée remonte sur scène. Ce ballet avait été créé à la base en 1981 par Maurice Béjart. Il s’était lancé le défi de chorégraphier l’opéra de Mozart, en suivant la version musicale du Philharmonie de Berlin de 1964, et l’avait inauguré sur scène le 10 mars 1981. Gil Roman, qui a pris la succession de Maurice Béjart à la tête de la compagnie, reprend donc ce ballet qu’appréciait particulièremment son créateur. Malgré la disparition de son créateur, la compagnie poursuit son oeuvre et reste toujours aussi célèbre.

L’opéra raconte l’histoire de Tamino, un prince égaré dans un pays inconnu, qui se fait mordre par un serpent et sauvé par les trois dames d’honneur de la Reine de la nuit. Elles montrent au jeune homme le portrait de la fille de la Reine de la nuit, Tamina, qui en tombe immédiatemment amoureux et décide d’aller en parler à la Reine. Cette dernière lui apprend alors que sa fille est prisonière et l’envoie la délivrer en compagnie de l’oiseleur Papagano et en lui confiant une flûte magique. Un périple et de nombreuses épreuves attendent alors le jeune prince.

Notre équipe, ne connaissant alors pas l’histoire de cet opéra, n’a pas tout compris pendant la représentation et s’est sentie par moment un peu perdue. Nous pensons qu’il peut être intéressant de lire un résumé de l’oeuvre avant d’aller assister au ballet. Malgré cela, nous avons pu profiter de la beauté du spectacle. Les danseurs sont incroyables et exécutent de beaux enchainements pendant toute la durée du spectacle. On peut également voir qu’ils jouent pleinement leur rôle à travers leurs expressions et leur gestuelle. Certains personnages nous ont surpris au début mais nous ont ensuite beaucoup plu. Les chorégraphies sont modernes, parfois un peu trop pour nous, mais le rendu nous impressionne.
Cependant, le chorégraphe ayant mis en scène l’intrégalité de l’opéra, le ballet dure trois heures, ce que nous avons trouvé trop long. Peut-être que nous ne sommes pas assez sensibles au genre et que nous n’avons pas bien assimilé les messages délivrés par l’opéra pour en profiter pleinement. Les décors sont simples et ne changent que très peu, ce qui nous a également un peu déçu.

Le ballet est actuellement en tournée et ne s’arrête à Paris que pour 5 dates, du 7 au 10 février avec des représentations à 20h30 tous les soirs plus une le 11 février à 15h. Les places sont à partir de 47 euros sur le site officiel mais nous vous conseillons de regarder auprès d’autres distributeurs de places de spectacle où nous avons pu voir différents tarifs et notamment des réductions. De plus, la salle et la scène sont grandes de sorte qu’il est possible de voir d’un peu partout dans l’amphithéâtre.

Notre équipe pense donc qu’il s’agit d’un joli ballet qui ravira les fans du genre et amateurs de danse. Si vous n’êtes pas très connaisseurs, nous préférons vous prévenir de sa longueur et que certains aspects vous surprendront sans doute. Toutefois, la compagnie reste très talentueuse.

La Flûte Enchantée
Du 7 au 11 février 2018
Les 7, 8, 9 et 10 février 20h30 et le 11 février à 15h
Palais des Congrès
2 place de la Porte Maillot, 75017 Paris
Métro 1 : Porte Maillot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>