La critique littéraire du 13 mai 2014

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page

Je parlerai aujourd’hui de deux romans tout à fait agréables à lire : l’histoire de trois hommes en proie à leurs tourments, narrée par le grand Tonino Benacquista dans « Homo erectus » et le récit de la vie de Paul, 14 ans, face à une condition sociale déplaisante, décrit par Saphia Azzedine dans « Mon père est femme de ménage ».

Homo-erectus-Benaquista-Badachaboum-ParisPour commencer, je vais vous parler de « Homo erectus » de Tonino Benacquista.
Connu pour ses romans tels que « Malavita » ou encore « Quelqu’un d’autre », Tonino Benacquista imagine, à travers « Homo Erectus », une société secrète où les hommes confient leurs expériences, leurs déboires sentimentaux ainsi que leurs
fantasmes. La règle est simple : une fois par semaine un groupe d’hommes se réunit dans un endroit différent et chacun raconte son histoire s’il le souhaite. Ils ne doivent pas divulguer leurs noms. Et pourtant, trois d’entre eux décident un jour de boire un café ensemble. Nous suivons donc durant tout le roman le destin de ces trois protagonistes. L’un, dont le pouvoir de séduction décroît au fur et à mesure qu’il vieillit, est serveur en brasserie, l’autre est poseur de vitres et ne croit plus en les femmes depuis que la sienne l’a trompé, et enfin le troisième, un philosophe médiatique, pense encore à son ex.
Comment vont évoluer ces trois messieurs ? Leur rencontre va leur permettre de faire un bilan sur leur vie et de prendre certaines décisions.

L’auteur, à travers ces réunions secrètes hebdomadaires qui s’apparentent fortement à des séances psychanalytiques, dépeint l’image de l’homme, du Mâle, comme étant un être délicat et fragile, voire faible, face à la gente féminine. Ici, chacun est en détresse vis-à-vis du sexe opposé ; ils ne contrôlent plus rien.

Ce roman est un petit bijou que je conseille vivement ! Celui-ci est composé d’humour, d’érotisme et de questions existentielles, lesquelles, pour une fois, ne sont pas posées à travers le regard de la femme hystérique, chagrinée et torturée !

« J’ai eu tellement peur de te voir au bras d’un autre que j’ai agrippé celui d’une des dix femmes les plus convoitées au monde… Prends-le comme un hommage. » (p.176)

« Homo erectus » de Tonino Benacquista
Edition Folio : 7,40 euros

 

badachaboum_paris_saphia_azzeddineUn tout autre registre à présent : « Mon père est femme de ménage » de Saphia Azzedine !

J’ai lu ce roman après avoir dévoré le précédent livre de Saphia Azzedine : « Confidences à Allah » (que je recommande également chaudement).
Celui-ci nous conte l’histoire de Paul, adolescent, qui vit au sein d’une famille un peu spéciale : sa mère est alitée, sa sœur rêve de devenir miss et son père est femme de ménage… Dans un cadre social peu chaleureux, Paul nous livre les problèmes que rencontre un ado de son âge, tout en composant avec la honte qu’il éprouve pour son entourage, malgré l’amour qu’il lui porte. Face à une figure paternelle peu réjouissante, Paul décide de se démarquer, de ne pas ressembler à son père. Pour cela il se donne les moyens de s’en sortir grâce à la langue, au pouvoir des mots ce qui pousse le lecteur à s’interroger : sommes-nous fatalement destinés à vivre au sein du cadre dans lequel on a été élevé ?

En tant que lecteur on s’attache au héros, à ce jeune homme qui se construit dans un milieu difficile. On partage ses aventures, ses émotions, ses débuts d’histoires d’amour.

Ce livre vaut le détour. En effet, l’auteur est connue pour sa verve, ses mots percutants, directs, sans détours : on les retrouve ici accompagnés d’humour et de fantaisie.
(Ps: Le bouquin est nettement meilleur que l’adaptation cinématographique sortie en 2011, ne vous y fiez pas).

« Je l’aime mon père, mais j’ai du mal à l’admirer. Souvent, quand je le regarde, il est à quatre pattes, alors forcément ça manque un peu de hauteur tout ça… » (p.7)

« Mon père est femme de ménage » de Saphia Azzedine
Edition J’ai Lu : 6 euros

Bonne lecture à vous !

Louisa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>