Kotteri Ramen Naritake

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page

Nous lui donnons : ★★★★☆

Notre Badachaboumien Raphaël a souhaité nous faire découvrir une spécialité japonaise dont il raffolait lors de son séjour dans le pays du soleil levant, le Ramen. Cette soupe asiatique composée de pâtes dans un bouillon à base de poisson ou de viande est souvent assaisonnée au miso ou à la sauce soja. Il a ainsi désiré nous emmener au Kotteri Ramen Naritake, un restaurant typiquement japonais, justement réputé pour ses ramen au porc.

Le restaurant est petit. On commence par le repérer, au loin, grâce à la file d’attente qui s’étend devant sa porte. On attend donc patiemment notre tour pour pouvoir rentrer dans le restaurant. Nous avons eu de la chance lorsque nous nous y sommes rendus : nous avons choisi d’y aller un samedi midi aux alentours de 12h et, même s’il fallait déjà attendre un peu, nous avons réussi à éviter la grande affluence qui est arrivée plus tardivement. Kotteri Ramen Naritake se divise en deux : la première partie permet d’observer les cuisines depuis une baie vitrée ; devant celle-ci, un comptoir accueille les personnes seules ou en petits groupes. On nous a d’ailleurs expliqué que le ramen se mange habituellement très rapidement, au Japon, souvent sur des comptoirs tels que celui-ci. La seconde partie se rapproche plus des restaurants français traditionnels où quelques places assises se battent en duel et pour lesquelles l’attente s’avère être plus longue. Les serveurs et les serveuses parlent japonais entre eux ce qui nous impressionne. Ils sont très efficaces malgré l’affluence mais, pour cette même raison, ils ne peuvent pas se permettre de faire la discussion avec les clients.

Nous avons choisi d’aller nous asseoir au comptoir afin d’attendre moins longtemps mais également d’observer directement les cuisines. Les cuisiniers sont rodés et semblent maîtriser mécaniquement leurs gestes qui rassasient tous les convives présents. Sur les conseils avisés du connaisseur qui nous accompagne, nous avons choisi de goûter les gyosas en entrée (raviolis japonais 6€ les 6) ainsi que le châshû, un ramen au porc à base de sauce soja (13€) auquel nous avons ajouté un ajitama c’est-à-dire un œuf mollet mijoté dans un bouillon de sauce soja (1€ en supplément du ramen). Bien qu’on nous avait prévenu que les gyosas n’étaient pas réputés comme étant la spécialité du lieu, nous devons avouer avoir été légèrement déçus par ceux-ci. Nous sommes certaines d’en avoir déjà mangé d’autres ailleurs et nous vous conseillons donc de passer directement au plat qui est plus que suffisant en quantité. Effectivement, le ramen est une soupe plutôt grasse car elle est réalisé à partir de la graisse de porc. Il faut ajouter à celui-ci des tranches de porc, les pâtes, l’œuf et les quelques pousses de verdure pour vous garantir un plat riche en énergie. On essaye d’imiter nos voisins, qui semblent maîtriser la technique pour manger les ramen, mais on arrive difficilement à terminer notre plat aussi rapidement qu’on le devrait. En effet, il est conseillé de finir vite sa soupe pour ne pas qu’elle refroidisse trop. Le châshû est un vrai délice et on se régale. Le plus gros de nos estomacs a été largement rassasié par cette formule tandis que le plus petit a été dans l’incapacité totale de la finir. Nous pensons qu’un ramen simple (10€) aurait suffit et nous aurait permis de profiter encore plus de notre déjeuner. Nous pensons également que la base du ramen est un peu grasse et nous avons du mal à ne pas nous sentir lourd en sortant du restaurant, ce qui n’enlève rien au délice de ce que nous avons mangé.

Nous avons réellement apprécié cette première expérience chez Kotteri Ramen Naritake. Nous vous recommandons ce restaurant japonais pour ses ramen mais nous ne manquerons pas, pour notre part, d’en découvrir d’autres dans les rues de Paris !

Kotteri Ramen Naritake
31 Rue des Petits Champs, 75001 Paris
01 42 86 03 83

Ouvert du mercredi au lundi de 11h30 à 15h et de 18h30 à 22h
Fermé le mardi

Métro 7 et 14 : Pyramides
Métro 3 : Quatre-Septembre ou Bourse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>