Kodawari Ramen

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page

Nous lui donnons : ★★★★★

Vous le savez probablement, l’équipe de Badachaboum – Paris est actuellement à la recherche du restaurant avec la meilleure recette de ramen, ces soupes typiquement japonaises. Avec l’aide de notre spécialiste qui revient tout juste du pays du soleil levant, Raphaël, nous nous sommes rendues à Kodawari Ramen dans le 6e arrondissement de la capitale.

La première chose qui nous impressionne lorsque l’on entre dans l’établissement est la décoration. Kodawari Ramen est la copie conforme de certaines rues japonaises. On s’amuse à regarder partout, des étoiles dans les yeux, pour profiter entièrement de cette mise en scène impressionnante. Il n’y a pas de doute, nous ne sommes plus dans Paris. Les bruits ambiants vont même jusqu’à s’inspirer des sons que l’on peut entendre dans les rues au Japon : des bruits de sonnettes, des dialogues échangés rapidement, … On est transportés !
Le restaurant se divise en plusieurs parties. Tout au fond se trouve une salle avec quelques tables où il est possible de s’attabler à plusieurs ; au milieu, tel un couloir, on admire le comptoir derrière lequel les cuisiniers travaillent dur, et sur lequel il est possible de s’accouder pour manger lorsqu’on est seul par exemple ; à l’entrée, on s’installe sur des espaces qui semblent à mi-chemin entre les tables et les comptoirs grâce des constructions en bois très jolies.

Ici, il y a peu de place pour l’hésitation, on vient pour manger des ramen. C’est d’ailleurs, le seul plat à la carte mais il se décline en plusieurs recettes. Nous avions jusqu’ici principalement goûté les ramen au chashu – c’est-à-dire au porc – mais Kodawari Ramen se spécialise dans les ramen à base de poulet. Nous goûtons donc le Shio Ramen (bouillon de poulet salé, suprême de volaille fermière – 12€) ainsi qu’un Paitan Ramen (bouillon épais de poulet, chashu de porc fermier basque – 12€) auquel nous ajoutons une portion de nouilles supplémentaires (2,5€) ; nous avons ajouté à ces plats, un tamago (gros œuf mollet mariné – 2€). De ces deux recettes, la seconde est celle que nous avons préféré : son goût nous semble effectivement plus intéressant que dans la première. Le Shio Ramen n’en reste pas moins bon et nous nous régalons de la première jusqu’à la dernière louche. Gourmands, nous finissons par nous laisser tenter par le dessert du lieu : crème de chantilly au sésame blanc parfumée au poivre sancho et croquant d’amandes et spéculoos au beurre salé (6€). Celui-ci est surprenant mais très bon. Il semble néanmoins un peu lourd et nous sommes donc contentes d’en avoir partagé un à plusieurs.

Notre spécialiste Japon nous affirme que les ramen de Kodawari Ramen sont ceux dont les goûts se rapprochent le plus de ceux qu’il a pu manger au Japon. Pour notre part, nous nous sommes régalées et nous n’hésiterons pas à revenir que ce soit pour la décoration ou pour la nourriture !

Le site internet est par là.
La Page Facebook est par ici.

Kodawari Ramen
29 rue Mazarine, 75006 Paris

Tous les jours de 12h à 14h30 et de 19h à 22h
Vendredi et samedi soir jusqu’à 23h

Métro 4 et 10 : Odéon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>