Joy de David O. Russell

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page

Nous lui donnons : ★★★☆☆

L’équipe de Badachaboum – Paris a eu la chance de découvrir en avant première le nouveau film de David O. Russell, Joy.

Le film s’inspire de l’histoire vraie de Joy Mangano, créatrice du balais serpillière. Le film retrace son parcours sur 40 ans, de ses début difficiles à sa réussite.

Nous avions déjà eu la chance de voir deux films de David O. Russell avec lesquels nous avions plus ou moins accroché (nous vous parlions de American Bluff ici et de Happiness Therapy là). Nous retrouvons, dans Joy, Jennifer Lawrence, Bradley Cooper et Robert de Niro qui se donnent une nouvelle fois la réplique. Il faut d’ailleurs reconnaître que Jennifer Lawrence porte le film avec un jeu d’actrice époustouflant. Elle réussit à nous émouvoir et même parfois à nous amuser tant elle arrive à incarner ce personnage de femme battante. Si les acteurs sont convaincants, la réalisation du film l’est, selon nous, beaucoup moins. En effet, le film nous semble brouillon tant certains moments semblent condensés en un temps restreint tandis que d’autres s’étendent sur la durée. Nous avons également eu du mal à comprendre tous les flashbacks qui semblaient plus nous embrouiller que nous éclaircir sur certaines scènes. Le scénario n’en reste pas moins satisfaisant et l’histoire de ce biopic réussit tout de même étonnamment à nous intéresser.

L’équipe de Badachaboum – Paris est donc mitigée par le dernier film de David O. Russell que nous aurions plutôt tendance à vous conseiller pour ses acteurs que pour sa réalisation.

Crédit Photo : © 2015 Twentieth Century Fox

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>