Jobs ou l’histoire d’Apple de Joshua Michael Stern

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page

Nous lui donnons : ★★★☆☆

Depuis que l’on avait vu les (très réussies) affiches dans les rues de Paris, nous attendions de voir ce qu’allait donner Jobs, le film biographique du co-créateur d’Apple.

Depuis sa mort en octobre 2011, de nombreux hommages avaient déjà eu lieu, mais c’est le premier long métrage retraçant la vie du visionnaire qu’était Steve Jobs. On rencontre le jeune Steve à l’Université, peu de temps avant son premier projet dans le célèbre garage avec Steve Wozniak. On le suit ensuite jusqu’à sa dernière conférence, observant son évolution, ses découvertes et ses rencontres.

D’un point de vue général, nous pensons que Jobs est un bon film. Les acteurs ne sont pas mauvais, même si toute l’équipe n’est pas convaincue par la crédibilité d’Ashton Kutcher en Steve Jobs. Les acteurs ont été choisis afin de ressembler le plus possible aux personnes à l’époque, ce qui donne au film le côté sympa d’une reconstitution. Mais en réalité, ce n’est pas un film que l’on juge de manière traditionnelle. Les acteurs, le scénario, les plans, ou encore le rythme – calme ou long selon votre philosophie de vie – ne sont pas ce qu’il y a de plus important, puisque l’on est davantage dans le reportage. Malheureusement, l’angle « objectif » que prend normalement un reportage manque. On assiste ici à une longue publicité pour la marque Apple et ses idéaux, marque encore bien trop présente dans le paysage commercial et dont les intérêts sont encore trop importants, à tel point qu’ils ne peuvent être ignorés quand on regarde le film. Ce n’est pas la vie de Steve Jobs qui nous est réellement racontée, mais sa participation à Apple. On souhaiterait un aspect plus subjectif, humain, des révélations, des sentiments… Cela éveille notre curiosité à son propos, et nous donne envie d’aller chercher ailleurs qui il était vraiment, quelle est son histoire, s’il aimait réellement marcher pied nu, etc…

C’est donc un film à voir. Non pas parce-que c’est le film de l’année mais parce-que c’est Apple, et que c’est le film d’une grande multinationale qui a perdu sa tête d’affiche il y a 2 ans. C’est selon nous un film qui s’apparente à une sorte de culture générale actuelle et qui nous laisse entrevoir un Jobs visionnaire, commercial incroyable ou génie peut-être, mais surtout quelqu’un qui avait du cran, et qui y croyait !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>