Jamon Jamon

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page

Nous lui donnons : ★★★★☆

Alors que l’équipe de Badachaboum – Paris avait une envie de tapas, nous avons décidé d’aller découvrir un nouveau bar dont le nom a réussi à nous attirer : Jamon Jamon.

L’endroit est assez petit ; de la vitrine, on peut apercevoir des jambes de cochon pendre au plafond. A l’intérieur, on s’assoit sur des tables en bois en hauteur, sur lesquelles certaines d’entre nous ont peut-être un peu de mal à grimper à cause de notre petite taille mais où l’on est installé confortablement. Le soir où nous avons choisi de nous y rendre était un soir de match. Celui-ci était alors projeté sur un écran et l’on pouvait voir des petits groupes de personne le suivre avec attention tandis que d’autres continuaient tranquillement leur conversation. L’ambiance est plutôt tranquille mais l’on s’aperçoit que la musique d’ambiance devient plus énergique une fois le match terminé. Le serveur est particulièrement attentionné; il prend le temps de nous conseiller, de répondre aux quelques questions que l’on se pose et surtout de nous confectionner, gracieusement, un cocktail sur mesure.

La carte n’est pas très longue, ce qui, certes, nous rassure sur la qualité de la nourriture présente mais ne nous aide pas à choisir les tapas qui nous font le plus envie tant l’ensemble de la carte est alléchante. Nous sommes tombées amoureuses de la carte des vins qui indique, sur un plan de l’Espagne, l’origine des bouteilles qu’il est possible de déguster. Après une longue hésitation et en ayant regarder avec attention les tables autour de nous, nous avons décidé de goûter la planche Ibérique de charcuteries espagnoles (20€ pour deux)- celle-ci s’avère être gigantesque – ainsi que la tortilla de patata (8,50€). La nourriture est absolument délicieuse et nous avons du mal à terminer la planche malgré notre gourmandise. Nous décidons d’accompagner ces tapas d’une bouteille de vin rouge ; sur les conseils du barman, nous choisissons le Pasion de Bobal, un vin originaire de Valence. Celui-ci se boit tout seul et est très léger et fruité. Nous nous sommes donc régalées ! Nous avons fini notre soirée sur des cocktails faits maison, offert par le serveur : dans nos souvenirs ils étaient composés de rhum, de champagne, d’un sirop de coquelicot et d’un sirop de violette : très frais, ils étaient bons. L’une d’entre nous l’a tellement apprécié qu’elle l’a d’ailleurs bu comme du petit lait et aurait pu, sans difficulté, continuer à en boire d’autres. D’autre ont eu plus de mal à le finir car le trouvant peut-être un poil trop amer. Quoi qu’il en soit, la nourriture, les boissons et la réalisation des cocktails de Jamon Jamon sont d’une qualité indéniable.

L’équipe de Badachaboum – Paris vous recommande donc le bar à tapas Jamon Jamon pour la qualité de ses produits et la gentillesse de son équipe.

Le site internet est par ici.
La Page Facebook est par là.

Jamon Jamon
310 rue Saint Martin, 75003 Paris
Du mardi au dimanche de 8h à 2h
Métro 8 : Strasbourg Saint-Denis
Métro 3 ou 4 : Réaumur Sébastopol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>