Huabu

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page

Nous lui donnons : ★★★★☆

Grande amatrice du Camion qui Fume, l’équipe de Badachaboum – Paris avait entendu parlé du nouveau restaurant de Kristin Frederick, Huabu. Bien décidées à avoir un vrai aperçu de ce nouveau restaurant, nous nous y sommes rendues… deux fois !

Huabu est un petit restaurant au concept simple : il s’agit d’un restaurant asiatique qui propose une nourriture proche de celle que l’on pourrait trouver à Chinatown aux États-Unis. Cette nourriture est donc un mélange de la culture street food, de la culture asiatique et de la culture américaine.
C’est un soir de jour férié que nous nous y sommes rendues pour la première fois ; la petite salle qui propose des places assises était alors bondée – ce qui semblait fortement surprendre le serveur. Le service se fait au comptoir, un peu comme à la cantine. On choisit son plat et on attend que notre commande soit réalisée en observant les cuisiniers. Malgré le monde présent, nous n’avons pas attendu longtemps pour repartir avec notre nourriture à emporter. Nous y sommes retournées une seconde fois aux alentours de 19h un soir de semaine. Cette fois, la salle était presque vide et le service fut un petit peu plus long car les cuisiniers ont été obligés de reprendre les fourneaux afin de nous garantir une nourriture chaude et fraiche.
A aucune de nos visites nous avons été tentées de dîner sur place. En effet, la musique est trop forte et les tables sont très rapprochées ce qui convient parfaitement à un repas rapide mais ne permet pas de profiter tranquillement de la soirée.

En entrée, nous avons choisi de goûter les nems végétariens (3,90€ les 3), les Wontons, qui sont des sortes de raviolis fris au fromage et à la ciboulette (3,60€ les 3) et des boulettes de viande, les Baozis (3,40€ la boulette). Si les nems ne nous ont pas convaincu, les Wontons et les Baozis sont vraiment bons.
En plat, nous avons découvert le Poulet General Tso (poulet frit caramélisé), le Poulet Kung Pao (poulet épicé aux cacahuètes) et le Bœuf Gai Lan (bœuf aux brocolis chinois et au tofu douchi). Ces plats sont accompagnés au choix de riz cantonnais sauté, de riz blanc ou de nouilles sautées. Les deux plats à base de poulet sont un véritable délice. Le Poulet Kung Pao est très épicé et ne convient pas aux palais les plus sensibles, en revanche le Poulet General Tso est plus doux et légèrement sucré. Le Bœuf Gai Lan est bon mais semble manquer d’assaisonnement lorsqu’on le compare aux deux autres plats. Nous aurions tendance à conseiller le riz blanc en accompagnement ; nous n’avons pas goûté les nouilles mais le riz sauté ne nous a pas satisfait pour une raison que nous n’avons pas réussi à déterminer. Le bol seul (1 base + 1 plat) est au prix de 9,80€ tandis que le menu – constitué d’un bol et d’une boisson – s’élève à 11,70€.

L’équipe de Badachaboum – Paris a apprécié son repas chez Huabu. Conséquent et goûtu, nous vous conseillons d’aller y faire un tour pour une soirée teintée d’exotisme.

La page facebook est ici.

Huabu
67, rue du Faubourg Poissonnière, 75009 Paris
Du lundi au samedi de 11h à 22h
01 45 89 16 94
Métro 7 : Poissonnière, Cadet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>