L’homme qui voulait être heureux de Laurent Gounelle

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page

Notre chère et tendre experte littéraire Louisa se la coule douce du côté de Brisbane en ce moment. Depuis qu’elle a commencé son voyage de l’autre côté du monde, dans la belle Australie, nous nous occupons de l’intendance tous les 13 du mois afin de vous donner votre dose de lecture. Nous vous proposons ce mois-ci un livre qui devrait vous faire du bien : L’homme qui voulait être heureux, de Laurent Gounelle.

L'homme-qui-voulait-être-heureux-Badachaboum-ParisL’homme qui voulait être heureux raconte le parcours d’un vacancier qui a tout pour être heureux, mais qui ne l’est finalement pas. Lors d’un séjour dans les îles Indonésiennes, à Bali, le héros fait la connaissance d’un vieux guérisseur dont on lui a beaucoup parlé. Il s’attend à beaucoup de choses mais pas au diagnostic du vieil homme : il est en bonne santé mais n’est pas heureux. Le guérisseur l’entraîne alors dans un voyage déroutant, dépaysant et même parfois violent, à la découverte de soi. Le genre de voyage dont on revient tout simplement métamorphosé : rien n’a alors plus la même couleur !

Une collègue nous a conseillé cet ouvrage, qui date de 2008. Il a beaucoup fait parler de lui à l’époque et est remis en avant à chaque nouvelle sortie de l’auteur – vous avez sûrement dû le croiser aux environs de noël sur les étagères des magasins. C’est un petit livre d’un peu moins de 200 pages qui est très agréable à lire. On s’amuse des farces du guérisseurs, on se reconnaît dans les réactions de l’homme qui voulait être heureux et on se demande comment tout cela va finir. De nombreuses anecdotes et théories nous font sourire parce-que, oui, finalement, on y trouve une part de réalité. Le guérisseur nous bouscule, nous violente, nous force à nous poser des questions pas toujours agréables et on finit par se dire qu’être en accord avec soi-même n’est vraiment pas simple mais que, même si cela demande beaucoup de courage, cela en vaut assurément la peine. L’ouvrage est porté sur la psychologie, la philosophie et l’épanouissement personnel. Il pourra en ennuyer certains et en perdre d’autres. Il est, selon nous, à lire en été, chapitre par chapitre, au bord de la piscine en peaufinant son bronzage.

Chez Badachaboum, on a trouvé ce livre très intéressant et on le recommande à tous ceux intéressés par les questions de développement personnel et bonheur. Nous n’avons pas encore eu l’occasion de découvrir les autres ouvrages de l’auteur mais cela ne saurait tarder et nous vous en parlerons, bien évidemment !

« Je ne voulais pas quitter Bali sans l’avoir rencontré. Je ne sais pas pourquoi. Je n’étais pas malade ; j’ai même toujours été en excellente santé. Je m’étais renseigné sur ses honoraires car, mon séjour touchant à sa fin, mon portefeuille était quasiment vide. Je n’osais même plus consulter mon compte en banque à distance. Les gens qui le connaissaient m’avaient répondu : « Tu donnes ce que tu veux, tu le lui glisses dans une petite boîte posée sur l’étagère ». »

L’Homme qui voulait être heureux de Laurent Gounelle
Pocket – 6,20€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>