Get Out de Jordan Peele

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page

Nous lui donnons : ★★★☆☆

Cela fait quelques semaines que l’équipe de Badachaboum – Paris entend beaucoup parler du film de Jordan Peele, Get out. Refusant initialement de le voir car nous avions cru comprendre qu’il s’agissait d’un film d’horreur particulièrement effrayant, notre badachaboumienne Cindy nous a finalement convaincu de nous rendre dans les salles obscures après nous avoir informé que le film ne faisait finalement pas si peur que ça.

Chris, jeune photographe noir américain, accepte de rencontrer la famille de Rose, sa petite amie caucasienne. Il se rend donc dans le nord de l’Etat, le temps d’un week-end, chez Missy et Dean. Accueilli dans une atmosphère tendue que le jeune homme met sur le compte de la différence de couleur de peau, une série d’incidents de plus en plus inquiétants lui permettent de découvrir ce qu’il ne soupçonnait pas.

Si Get Out a réussi à éveiller notre curiosité, c’est parce que les critiques nous avaient amené à penser qu’il s’agissait d’un film de société qui critiquait le racisme avec virulence. Nous nous attendions donc à trouver de nombreux symboles que nous aurions été amenées à décortiquer et comprendre tout au long du film. Nous devons avouer avoir été déçues à ce niveau-là – malgré la mise en garde de notre badachaboumienne qui nous avait averti ne pas avoir retrouvé ce qu’elle avait lu sur internet dans le scénario. Il est difficile de vous expliquer notre déception sans raconter la fin du film, nous dirons simplement que si le racisme ordinaire est effectivement présenté, nous avons eu le sentiment que la motivation finale des événements n’est pas régie par une haine particulière de l’autre. Nous sommes peut-être passées à côté de certains aspects mais nous sommes plusieurs à être ressorties avec cette impression. Après avoir lu quelques critiques supplémentaires à ce sujet – et partant du principe qu’elles disent vrai – nous comprenons l’idée globale de la critique raciste présentée dans Get Out qui mettrait en avant que l’on profite des traits de certaines personnes sans pour autant leur accorder des droits mais nous pensons qu’elle n’est pas très claire et que certaines phrases et idées du film nous semblent contredire cette théorie.
De la même manière, nous qui sommes d’une nature plutôt peureuse, n’avons effectivement pas ressenti d’angoisse ou même de stress lors de notre visionnage. Nous pensons que cela vient des critiques qui présentent mal le film car une atmosphère tendue et de malaise règne effectivement tout au long de celui-ci mais nous ne le classerions pas dans la catégorie des films d’horreur.
Malgré cela, et une fin que nous avons réussie à deviner sans trop de difficulté, nous devons reconnaître que le scénario est construit de manière réfléchie et que nous ne voyons pas le temps passer pendant l’1h40 que dure le film. Les acteurs sont convaincants, la réalisation est intéressante – nous avons apprécié la manière que le réalisateur a de filmer l’hypnose – et la musique parvient à accompagner les révélations de manière plutôt réussie.

L’équipe de Badachaboum – Paris est donc sortie mitigée de Get Out de Jordan Peele : d’une part nous trouvons que le film est bien réalisé et prenant mais de l’autre nous ne sommes pas d’accord avec la manière dont la communication marketing présente le film.
Nous serions intéressées de connaître votre avis sur ce film ; n’hésitez pas à nous expliquer ce que nous aurions pu rater ou à nous donner votre propre ressenti à son sujet !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>