Fury de David Ayer.

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page

Nous lui donnons : ★★★★☆

Le scénariste de Training Day présente en ce moment un film de guerre qui semble faire débat. Ce film, également dernier en date de l’acteur Brad Pitt, a donc attisé notre curiosité et nous nous sommes donc rendues dans les salles obscures pour nous en faire notre propre idée.

Fury c’est l’histoire d’un tank. Plus précisément, c’est l’histoire des hommes qui font marcher ce tank et qui tuent des nazis, à la chaîne. Don « Wardaddy » Collier, Boyd « Bible » Swan, Norman Ellison, Trini « Gordo » Garcia et Gardy « coon-Ass » Travis se battent pour rentrer chez eux vivants après avoir rasé l’Allemagne de ses militaires.

Après visionnage, on comprend que Fury est plus qu’un simple de film de guerre. C’est l’histoire d’hommes, voire d’enfants, qui subissent des traumatismes qu’ils ne pourront jamais oublier. Cette guerre, qui les façonne, ne leur donne rien d’autre que le sentiment d’être un groupe puissant ; c’est bien là la seule chose qui leur permet de tenir. Il faut savoir que David Ayer est lui-même un ancien militaire et qu’il n’hésite pas à montrer une guerre ni toute blanche ni toute noire : finalement les deux camps sont les mêmes et les militaires qui se battent subissent les mêmes atrocités. Les acteurs sont bons, on imagine à la perfection les horreurs qu’ils ont dû voir et les traumatismes qu’ils doivent ressentir. Il faut s’attendre à quelques longueurs mais celles-ci permettent de mettre en évidence, selon nous, les différences entre les combats et les moments de calme.
Certaines personnes ont pu trouver une certaine ressemblance avec le très célèbre Inglorious Basterds, nous ne sommes de notre côté pas d’accord avec cette affirmation. Seul l’accent marqué de Brad Pitt peut nous rappeler le film de Quentin Tarantino, Fury étant un film de guerre beaucoup plus réaliste.

Fury est un film dur qu’il ne faut pas aller voir après une longue journée de travail. C’est un film réussit mais pour lequel il faut être prêt à avoir l’estomac et le cœur bien accrochés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>