The Florida Project de Sean S. Baker

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page

Nous lui donnons : ★★★☆☆

Nous avions vu la bande annonce de The Florida Project sans trop y porter attention ; une partie de nous avait néanmoins été attirée et nous avons finalement choisi de le voir alors qu’une séance coïncidait parfaitement avec notre emploi du temps.

The Florida Project raconte l’histoire des habitants d’un motel américain situé dans la banlieue de Disney World. Plus particulièrement, on y suit les aventures de Moonee, 6 ans. Bénéficiant d’une liberté folle, dont la jeune mère, Halley, ne s’inquiète pas, elle en profite pour faire des bêtises avec ses copains des bâtisses voisines. Elle ne réalise pas encore le quotidien précaire duquel sa mère essaye de sortir comme elle peut…

The Florida Project fait partie de ces films qui sont beaux à regarder et dont le message sous-jacent est plus que jamais d’actualité. On se fait effectivement la réflexion à plusieurs reprises qu’une espèce de joie se dégage de l’innocence de Moonee alors qu’une tristesse terrible semble régner en fond sur les habitants du motel. Sean Baker montre l’envers du rêve américain : la précarité qui nous amène à prendre des décisions terribles pour s’en sortir. Les acteurs jouent tellement bien que l’on se surprend à penser que The Florida Project est une fenêtre sur le monde où l’on apercevrait Moonee entraîner ses copains en riant.
Mais, et c’est aussi parce qu’il est tellement réaliste, le film nous semble par moment être un peu long. En effet, le réalisateur choisit aussi de nous montrer le quotidien avec l’ennui qui peut survenir certains jours. On est alors tiraillé entre cet impressionnant travail de réalisme, la beauté des images et les acteurs plus que convaincants et le sentiment que le temps est un peu long.
On a aussi un peu de mal à comprendre la fin mais on se dit qu’il y réside une poésie que l’on a peut-être juste eu du mal à intégrer.

En conclusion, on pense que The Florida Project est un film dont la technique est réussie mais qu’il n’est peut-être simplement pas pour nous. On n’a pas envie d’en dire du mal, on a terriblement envie de l’aimer mais on ne le recommanderait pas à ceux, qui comme une partie d’entre nous, ne sont pas toujours sensibles aux films longs et concentrés sur les émotions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>