Diana de Oliver Hirschbiegel.

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page

Nous lui donnons : ★★★★☆

Qui ne connait pas Diana ? Lady Di, princesse de Galles, mère de William et Harry, électron libre de la famille royale, tragiquement décédée dans notre Paris, au Pont de l’Alma…

Cette biographie d’une princesse nous raconte une partie précise (et primordiale) de la vie. Elle nous raconte la renaissance d’une femme. La trahison de son mari, son humiliation, son abandon de tous. Il nous parle d’une mère séparée de ses enfants. D’une femme dont chaque battement de cils fait la une des journaux. Et qui un jour, tout simplement, tombe amoureuse et recommence à vivre. A avancer, à se battre, à essayer. Tout comme nous, elle débloque parfois. Elle pleure. Elle crie. Elle enlève ses chaussures à talons en rentrant, et mange en jogging devant la télé. Elle manipule, un petit peu, elle sourit, elle charme. Elle vit, et aime, surtout. Diana, c’est une princesse, mais c’est aussi une femme, qui nous ressemble beaucoup, et dont l’histoire est prenante, bouleversante et belle. Le film est sublime, la réalisation douce. Les mélodies enivrantes sont entrecoupées de silence où l’on entend juste respiration ou bruits de pas, le cadrage et la mise au point caressent nos yeux. Naomi Watts et Naveen Andrews sont incroyablement bons. Il y a néanmoins quelques longueurs, et c’est un film qui plaira plus à un public féminin (considéré plat par certains hommes de notre connaissances).

Notre équipe a adoré, mais les critiques sont très mauvaises, alors à vous de jouer ! Nous, on vous conseille d’aller le voir, au moins pour nous en dire ce que vous en avez pensé. Et surtout, merci Mr le réalisateur, parce que ça faisait longtemps qu’un film ne nous avait pas autant touché, et ça fait du bien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>