Demolition de Jean-Marc Vallée

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page

Nous lui donnons : ★★★★☆

Grandes amatrices du jeu d’acteur de Jake Gyllenhaal, l’attention de l’équipe de Badachaboum – Paris avait été attirée par le film Demolition. Lorsque nous avons réalisé qu’il était réalisé par Jean-Marc Vallée, dont nous vous avions déjà conseillé le majestueux Dallas Buyers Club, nous nous sommes précipitées dans les salles obscures afin de découvrir ce nouveau film.

Davis semble avoir cessé de ressentir quoi que ce soit depuis que sa femme est morte dans un accident de voiture. Alors qu’il envoie une lettre de réclamation à une société de distributeurs automatiques, il commence à entretenir une relation amicale épistolaire, puis téléphonique, avec Karen, la responsable du service client de l’entreprise…

Les plus littéraires d’entre nous n’ont pu s’empêcher de penser à L’étranger de Camus en regardant ce film sur le deuil de Jean-Marc Vallée. En effet, le personnage principal – qui est incarné avec brio par Jake Gyllenhaal – semble ne plus comprendre la société dans laquelle il évolue. Devenu inadapté, il est alors rejeté par ses semblables ; c’est sa rencontre avec Karen, et surtout avec le fils de celle-ci, qui va lui permettre d’accepter ses sentiments. Il est d’ailleurs aussi important de relever que cette relation n’est pas à sens unique, la sincérité de Davis permettant finalement à la famille de se retrouver. Sans surprise, nous apprécions toujours énormément le jeu d’acteur de Jake Gyllenhaal, mais nous sommes également très impressionnées par Judah Lewis qui nous semble parfaitement interpréter son rôle de jeune adolescent mal dans sa peau. Quant à la réalisation, elle nous paraît particulièrement réussie ; les photos sont belles, le scénario est bien construit et la bande son est absolument géniale. Nous avons également trouvé astucieuce l’analogie entre la destruction des biens mobiliers et celle de la reconstruction morale. En effet, une citation du film nous a marquée : « si tu veux réparer quelque chose, tu dois tout démonter ». Cette phrase souligne selon nous toute l’importance que semble accorder le réalisateur au concept du nouveau départ. Ce processus permet également selon nous de souligner les émotions qui, manifestement peu, voire pas, ressenti par le personnage principal, sont néanmoins bien présentes pour nous spectateurs tout au long du film. Cela permet également de mettre en avant le cocasse de certaines scènes, ce qui ne manque pas de nous amuser.

L’équipe de Badachaboum – Paris a passé un agréable moment devant Demolition de Jean-Marc Vallée. Nous vous conseillons donc de vous rendre au cinéma pour le découvrir.

Copyright 20th Century Fox

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>