Critique littéraire du 13 Octobre 2014

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page

L’automne est arrivé, les journées raccourcissent et mon envie de vous donner le goût de lire est toujours présente.

Je prépare actuellement un long voyage à l’autre bout du monde. La tête dans ce projet d’exode, la soif de découvrir d’autres paysages et le désir d’évasion devraient vous amener aujourd’hui à lire la critique d’un livre de voyage, comme par exemple « Sur la Route » de Jack Kerouac. Malheureusement je n’ai pas aimé ce livre, je n’ai pas accroché au style de l’auteur que voulez-vous.
Je lis actuellement « Villa avec Piscine » de Herman Koch, un thriller parfaitement bien mené qui narre l’histoire d’un médecin accablé par le décès d’un patient. La question est de savoir s’il s’agit d’une erreur médicale ou d’un meurtre… Je vous en ferai l’analyse quand j’aurai fini de le lire. Sûrement se fera-­t-­elle depuis un van dans le bush australien, dans un appartement en plein Sydney ou encore sur le dos d’un crocodile au nord d’Adelaïde.

En attendant ces paysages colorés, je vais vous parler d’un roman qui m’a particulièrement plu ces dernières années :
« Le Confident » d’Hélène Gremillon.

le-confident-hélène-grémillon-Badachaboum-ParisA la mort de sa mère, Camille tri les lettres de condoléances et tombe sur un courrier bien étrange. Ni signée ni datée, cette lettre intrigue Camille qui croit d’abord à une erreur. Mais tous les mardis elle recevra la suite d’un récit à travers ces mystérieuses lettres. Il raconte l’histoire de Louis amoureux d’Annie. Mais également l’histoire de Madame M., la voisine, et de son mari Paul. Le récit est narré tel un puzzle, dans lequel on s’aperçoit finalement que le destin de chacun est lié par un terrible secret. Camille comprend peu à peu qu’elle y tient une place centrale…

L’auteur parvient à nous tenir en haleine jusqu’à la fin du roman, jusqu’à la dernière page qui contient la clé du mystère. Enjeu familial, instinct maternel, manipulation sur fond de seconde guerre mondiale, tout est là pour nous donner envie de lire ce livre captivant qui soulève des questions encore actuelles comme le destin des mères porteuses ou alors la place sociétale de la femme sans enfant !

« Je le laisserai partir sans combattre, parce que, en amour, combattre, c’est avoir déjà perdu. »

« Le Confident » d’Hélène Gremillon
Edition Gallimard: 6,95 euros

Quant à moi je continuerai de vous faire la critique de certains livres de manière ponctuelle, malgré la distance. En attendant, continuez de lire ! Et comme disait Georges Duhamel : « Dans la lecture solitaire, l’homme qui se cherche lui­-même a quelque chance de se rencontrer »

Bonne lecture à vous !

Louisa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>