Confessions d’une sociopathe – Dans la tête d’une manipulatrice de M.E. Thomas

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page

En ce doux mois de novembre, nous avons décidé de vous parler d’un livre que nous avons beaucoup apprécié lire sur la plage cet été et qui nous a été conseillé par notre badachaboumien Pierre : Confessions d’une sociopathe de M.E.Thomas, « Dans la tête d’une manipulatrice ».

Littérature : Confession d'une sociopathe Confessions d’une sociopathe est un livre dont il n’est pas évident de définir le genre. Entre journal intime, essai philosophique et médical mais aussi roman, le livre nous entraîne dans un univers dont on ne connaît finalement pas grand chose.
M.E.Thomas a été diagnostiquée « sociopathe ». Elle a, suite à ça, décidé d’écrire un blog puis ce livre. Elle tente de nous y montrer à nous, non sociopathe, sa manière de voir le monde et de ressentir les choses, différente de la nôtre. Elle écrit aussi pour les autres sociopathes, principalement les plus jeunes, qui pourraient trouver du réconfort à savoir qu’ils ne sont pas seuls et mieux comprendre leurs sentiments à travers la lecture de cet ouvrage. Elle regroupe donc pensées personnelles et ressentis, souvenirs mais aussi citations à propos de la sociopathie de chercheurs et faits marquants sur le sujet.

C’est un peu moins de 400 pages d’immersion dans la tête d’une sociopathe que propose ici l’auteur. L’écriture est plutôt fluide mais intelligente ; vous ne butterez pas sur les mots choisis ce qui permet de réfléchir à ce qui est dit et expliqué. Nous avons donc préféré un environnement calme et paisible pour sa lecture. Nous avons pour notre part pris le temps de lire cet ouvrage, le découvrant chapitre après chapitre tout en laissant d’ailleurs parfois quelques jours entre la lecture de deux chapitres. Nous avons beaucoup aimé que l’auteur traite tantôt des souvenirs de manière romancé, tantôt des études de manière quasi scientifique, tantôt des faits de manière presque policière… Le livre rassemble ainsi plusieurs styles et passer de l’un à l’autre a été très agréable. Nous avons eu une préférence pour la partie romancée où l’auteur nous conte ses frasques et souvenirs mais avons aussi adoré la partie scientifique presque philosophique où l’auteur étudie les différents avis des chercheurs sur la question. On s’amuse au début à lier ce qui est dit dans l’ouvrage avec ce que l’on connait des sociopathes (la série Dexter par exemple). Pourtant, c’est aussi la partie psychologique du livre, qui nous permet réellement d’être comme « dans la tête » de sa protagoniste, qui est intéressante et sa conclusion qui nous prouve que finalement les sociopathes ne sont pas ce que l’on aurait pu croire.

Confessions d’une sociopathe est donc un ouvrage intéressant, intelligent et très instructif. L’auteur réussi le pari de nous en apprendre beaucoup sans pour autant tomber dans une étude longue et pénible. On s’amuse de sa manière de voir le monde, que l’on pensait pourtant semblable pour tous, et l’on se pose des questions sur la perception de chacun. A bouquiner, chapitre par chapitre, même à côté d’un autre petit livre plus simple à lire comme Le magasin des suicides dont nous vous parlions le mois dernier.

« Lorsqu’elle revient chez elle au crépuscule, elle distingue une ombre noire au fond de la piscine. Elle reprend son filet, repêche du premier coup le petit cadavre, qu’elle balance par-dessus la barrière dans le jardin du voisin. Elle jette une tablette d’eau de Javel supplémentaire dans le bassin et rentre dans la maison. »

Confessions d’une sociopathe de M.E. Thomas
Larousse – Essai (broché) 15,90 €

//

// //

  1. Pierre

    Moi, le fait que j’ai aimé ne sera une surprise.
    Pour moi, le véritable plus de ce livre, c’est que ça permet d’avoir un regard différents sur la sociopathie. On ne montre plus ces personnes comme tous des monstres qui ne font que détruire ceux qui les entourent. Par contre, pour les habitué des articles du genre « comment se protéger des sociopathes » ils vont perdre leurs temps. Ici, on est plus dans de la compréhension que dans du conflit.
    Bref, on m’a conseillé se livre, et si je l’ai conseillé c’est qu’il a un véritable intérêt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>