4 filles et un jean : pour toujours de Ann Brashares

C’est au cours d’une conversation que nous avons découvert cet ouvrage. Le côté amusant est que nous en connaissions bien l’univers car c’est le 5ème tome d’une série que nous avions lu étant plus jeune, dans les années 2000. Une amie nous demandait alors si nous avions lu le dernier tome et, de manière presque suffisante, nous répondions que bien sûre, nous avions lu le 4ème tome, sorti il y a environs 10 ans. Un sourire aux lèvres, notre amie nous répondait alors que ce n’était pas le dernier… un autre était sorti depuis. C’est fou comme un livre peut marquer ; à partir de ce moment, nous étions emplies de l’univers de cette saga et ne souhaitions qu’une chose : pouvoir nous y replonger !

4 filles et un jean : pour toujours de Ann Brashares4 filles et un jean est une série de 4 (maintenant 5) livres écrit par Ann Brashares, entre 2002 et 2007 (puis 2012 pour le dernier). Il raconte l’histoire de 4 amies : Léna, Bee, Tibby et Carmen. Elles se connaissent depuis qu’elles sont nées puisque leurs mères avaient sympathisé pendant les cours de gymnastique précédent l’accouchement. Elles sont restées très liées et ont partagé pendant leurs étés d’adolescence un jean, magique parce-qu’il leur allait à toutes les 4 malgré leur physique différent. Elles se transmettaient ce jean pendant leurs voyages et pouvaient ainsi rester connectées. Le dernier tome se situe quelques années plus tard car les filles ont maintenant 30 ans. La vie les a un peu éloigné, tant géographiquement qu’amicalement. Elles décident cependant de se retrouver pour un séjour. Pourtant, elles ne s’attendent pas à ce qu’elles trouveront en arrivant sur place.

Replonger dans l’univers de cette série a été très particulier. C’est une série qui nous avait beaucoup marqué, en tant qu’adolescentes, de par les histoires vécues par les 4 personnages, la manière d’écrire de l’auteure ou même certains concepts qui s’y trouvaient. Nous n’y avions pas pensé depuis mais le fait de reprendre la lecture de ce 5ème tome a tout ravivé de manière très rapide. On se replonge immédiatement dans l’histoire, presque comme-ci on venait de poser le 4ème livre. Pourtant, tout comme les personnages, on ne s’attend pas à la tournure des événements et c’est une véritable claque que l’on se prend, au point de ne pas vraiment y croire jusqu’à la fin du livre. Complètement entraînées par l’auteure, le monde disparaît autour de nous et on dévore l’ouvrage jusqu’à des heures avancées dans la nuit. On finit par poser le livre que l’on vient de terminer sur notre table de chevet et on n’en touche pas d’autres dans les quelques jours qui suivent, le temps de sortir de cette bulle où l’on a atterri. Étrangement, la fin du livre est, je pense qu’on peut le dire, de la quasi fiction. Et pourtant, le début est tellement dur parce-qu’encré dans une réalité crue, que cela ne nous dérange pas de terminer sur cette touche rêveuse, sûrement un peu fictive mais pourquoi pas.

Nous avons terminé de lire cet ouvrage il y a plus d’un mois et son univers particulier est toujours un peu présent autour de nous alors que l’on en écrit la critique. Depuis qu’on l’a terminé, on se dit qu’on relirait bien les premiers tomes. Même si ce sont des livres pour plus jeunes femmes. Et puis on enchaînerait avec ce dernier. Pour relire l’histoire en entier, d’une seule traite.

Si vous n’avez pas lu les premiers tomes, on vous les conseille. Si vous n’en avez pas l’envie ni le courage, nous pensons que vous pouvez tout de même vous lancer dans celui-ci, qui concerne des problématiques plus adultes. Il vous manquera peut-être une ou deux informations mais rien de trop grave et, trop occupé à dévorer les chapitres, vous ne vous y attarderez pas longtemps.

« Dans une situation d’urgence, chacun a un rôle, une mission, on fait équipe, l’adversité rapproche. La mort, c’est une toute autre histoire. Il n’y a rien a faire. La mort vous laisse seul face au vide »

4 filles et un jean : pour toujours de Ann Brashares
Poche – 8,15€