Le Moonshiner

Nous lui donnons : ★★★★★

Notre équipe a toujours un faible pour les lieux originaux ou dissimulés. Lorsque nous avons appris l’existence d’un bar caché dans une pizzeria, et qui plus est un bar à cocktails, nous avons rapidement décidé de nous y rendre.

Nous nous sommes donc lancées à la recherche de la pizzeria Da Vito dans le quartier de Bastille un mardi soir. Celle-ci est plutôt petite mais très accueillante. Nous avions lu qu’il fallait pousser la porte de la chambre froide pour accèder au Moonshiner. Nous entrons dans la pizzeria et attrapons donc la grande porte en métal lorsque l’un des serveurs nous demande alors ce que nous sommes en train de faire avec un sourire. Une fois la porte passée, on se retrouve dans une petite réserve avec une autre porte à franchir. Derrière cette dernière, nous pénetrons dans le bar.

Nous tombons d’abord sur un grand comptoir avec à son bout des petites salles et derrière une salle fermée mais vitrée qui est une salle fumeur. Le bar est décoré tel un bar caché de l’époque de la prohibition. Les lumières sont tamisées, les murs en briques et les tables basses en bois entourées de banquettes et de fauteuils en cuir. Un grand tourne disque en bois est installé dans un coin pour nous plonger davantage dans l’époque. L’espace n’est pas très grand mais beau et agréable.

La carte est variée et propose avant tout des cocktails mais aussi des bières, du vin et des soft. Nous nous tournons directement vers la partie cocktail qui en propose différents styles entre 6€ et 14€. Le serveur, très sympathique, vient prendre notre commande et nous donne des conseils pour choisir notre cocktail. Nous choisissons de tester l’Anacleto (9€) à base de vodka wyborowa infusée à la clémentine, jus de citron vert, sirop de miel et anis. Il est un peu acide et bon. Nous goûtons également le Amy ginhouse (13€), composé de gin beefeater, liqueur de thé earl grey maison, framboises fraîches, sirop de sucre jus de citron jaune et top champagne, délicieux. Enfin on prend le Lover’s last sip avec du gin beefeater, lillet blanc infusé à la fraise, rinquinquin, sirop de sucre et feuilles de basilic. Fruité et parfumé, il est tout aussi bon. Nous les trouvons donc tous les trois bons et bien équilibrés.

Nous profitons de notre cocktail dans le cadre agréable et passons un bon moment. A notre arrivée, vers 19h, le bar est presque vide mais il se remplit rapidement et nous vous conseillons donc de vous y rendre tôt si vous voulez une place assise.

Notre équipe trouve le concept original, l’intérieur du bar très agréable et les cocktails bons. Nous vous recommandonc donc le Moonshiner !

La page facebook, c’est ici.

Le Moonshiner
Ouvert tous les jours de 18h à 2h
5 rue Sedaine, 75011 Paris
Métro 1, 5 et 8 : Bastille