Bovary de Tiago Rodrigues

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page

Nous lui donnons : ★★★★★

Alors qu’on nous avait parlé d’une pièce de théâtre reprenant l’histoire de Madame Bovary, le célèbre roman de Gustave Flaubert, nous avons décidé de nous rendre au Théâtre de la Bastille pour la découvrir.

Tiago Rodrigues choisi d’adapter le procès de 1857 contre l’auteur du roman pour outrage à la morale publique et religieuse et aux bonnes mœurs. Le spectacle se joue donc sur plusieurs niveaux : celui juridique avec les avocats, celui artistique du roman et celui plus intime d’une lettre imaginaire, composée à partir de la correspondance de l’écrivain, de Flaubert à une maîtresse.

Avant même que la pièce ne commence, nous avons du mal à détourner le regard des acteurs qui nous font face tout en envoyant voler des feuilles de papier sur la scène. Dès ces premières minutes passées à les observer, on réussit à discerner les différences de caractères des personnages : les avocats toisent les spectateurs, les personnages du roman semblent évoluer dans leur bulle tandis que l’écrivain se distingue encore des deux groupes. Cette introduction permet notamment de mettre en avant le talent des acteurs ; ils arrivent effectivement à interchanger leurs rôles à tel point que l’on oublit que les avocats ont un jour été autre chose que des personnages de roman et vice versa. Le scénario est aussi intéressant : d’un côté il raconte fidèlement le roman de Flaubert mais de l’autre il l’analyse. En effet, les avocats mettent en avant les non-dits de l’auteur et révèlent ainsi toutes les subtilités du style de Flaubert. Nous avons trouvé cette approche très intéressante et nous n’avons pu nous empêcher de penser que cette pièce de théâtre aurait été utile aux élèves de première littéraire que nous avons un jour été. Les décors sont d’une simplicité étonnante et pourtant ils sont clairement réfléchis et à propos : les loupes dans les cadres représentent l’analyse des avocats tandis que les feuilles au sol font à la fois référence au roman et à l’échange épistolaire entre l’écrivain et sa maîtresse.

L’équipe de Badachaboum – Paris a véritablement passé un très bon moment devant cette pièce de théâtre de qualité que nous vous recommandons chaudement.

Bovary de Tiago Rodrigues
Jusqu’au 26 mai 2016 à 20h

Théâtre de la Bastille
76, rue de la Roquette, 75011 Paris

Métro 9 : Voltaire
Métro 1 : Bastille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>