Big Eyes de Tim Burton

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page

Nous lui donnons : ★★★☆☆

L’équipe de Badachaboum – Paris attendait le dernier Tim Burton avec impatience. Nous nous sommes donc rapidement rendues dans les salles obscures de la capitale à la sortie de Big Eyes.

Dans les années 50-60, Margaret décide de quitter son mari qui l’étouffe. Péniblement elle essaye de gagner sa vie en tant qu’artiste afin de subvenir aux besoins de sa fille et d’elle-même. C’est lorsqu’elle rencontre Walter Keane que sa vie bascule : les deux artistes cherchent alors à gagner leur vie ensemble. Un jour, ce nouveau compagnon s’approprie les peintures d’enfants aux grands yeux de sa compagne afin de vendre leurs œuvres. Le couple Keane dupe alors le monde entier avec leur mensonge…

Big eyes raconte l’histoire vraie d’une des plus grandes impostures de l’histoire de l’art de ces derniers années. Tim Burton réussit une nouvelle fois à tourner un film aux belles images remplies de couleurs tandis que les acteurs sont convaincants dans leurs rôles.
Il s’agit ici d’un simple film historique qui retrace uniquement les faits. Si l’histoire est intéressante d’un point de vue artistique (on assiste à la démocratisation de l’art grâce aux reproductions), elle n’en reste pas moins un fait divers.
On a également quelques difficultés à retrouver l’atmosphère si particulière des films de Burton. Il faut reconnaître que cela nous manque un peu ; si l’on aime Burton c’est bien pour cette atmosphère spéciale.

L’équipe de Badachaboum – Paris a néanmoins passé un agréable moment devant Big Eyes ; on vous le conseille pour son côté historique et pour vous divertir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>