Badachaboum en weekend à Barcelone

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page

Il y a quelque temps, pour un week-end, l’équipe de Badachaboum – Paris s’était rendue à Barcelone pour profiter de la fameuse formule « Bar », « ciel » et « vague » (signification française des mots catalans « bar », « cel » et « ona »). Nous avions donc déjà eu l’occasion de vous livrer notre petit guide pour un weekend de 3 jours réussi. Notre équipe a eu l’opportunité de retourner à Barcelone pour un week-end et en a profité pour vous dénicher de nouveaux bons plans…

// En Arrivant //

De nombreux transferts existent entre l’aéroport d’El Prat et le centre ville ; le plus compliqué étant finalement de trouver le transport le plus adapté à votre arrivée.

Le plus intéressant, et celui que nous vous conseillons, est d’opter pour la solution bus. En effet, le bus 46 passe toutes les 20 minutes entre 4h50 du matin et 23h50 et ne coûte que 2,15€ l’aller – le billet s’achète directement dans le bus. Il vous permet de vous rendre à Plaça Espanya en une trentaine de minutes en fonction de la circulation.
Vous trouverez son arrêt devant la sortie du Terminal 1 ou face à un des trois arrêts du Terminal 2 : l’arrêt du Terminal 2A se situe devant la sortie de l’aéroport sur la gauche de l’arrêt de l’Aérobus tandis que les arrêts des Terminaux 2B et 2C se situent juste à la sortie du hall des arrivées.

Si vous arrivez de la Gare Sants, vous aurez accès directement aux lignes de métro Bleue, L5 et Verte, L3, qui pourront vous rapprocher de votre point d’arrivée.

Placa-espanya

// Les Transports //

L’utilisation des métros à Barcelone n’est pas obligatoire – particulièrement dans la vieille ville où nous vous conseillerons plus tard de marcher – cela reste toutefois une alternative agréable surtout lorsque nos pieds commencent à souffrir.

La carte T10 reste le moyen le plus rentable de se déplacer dans la ville balnéaire. En effet, celle-ci est à 9,95€ et permet de réaliser 10 trajets simples en métro, bus, tramway et train autour du centre ville. A 2,15€ le ticket, il est ainsi possible de réaliser une économie de plus de 10€ avec cette carte. Son avantage est qu’elle n’est pas nominative et qu’il est ainsi possible de la partager entre membre d’un même groupe. Il est possible de l’acheter dans les bornes automatiques à l’intérieur des métros, bornes très faciles à utiliser puisque l’on peut sélectionner la langue souhaitée.

On vous conseille, par ailleurs, de vous contenter d’une zone 1 puisque la majorité des sites touristiques sont concentrés dans celle-ci.
Nous avions également entendu dire qu’un billet était valable 1h15 à partir du moment où il est composté ; nous avons toutefois récemment appris que cela ne fonctionnait qu’avec des cartes précises, les « cartes de voyages intégrées ». Un ticket simple ne permet donc pas cette utilisation et il est important de garder en tête que sortir du métro et le reprendre correspond à 2 voyages.

Les horaires des métros :
Du lundi au jeudi de 5h à 00h
Vendredi de 5h à 2h du matin
Samedi de 5h jusqu’au dimanche matin sans interruption
Dimanche de 00h à 00h
Les jours fériés de 5h à 00h
Les veilles de jours fériés de 5h à 2h du matin

// Où dormir //

Les auberges de jeunesse Generator sont des auberges jeunes et spacieuses. Idéales pour quelques jours, elles proposent des endroits de détente et de rencontre à l’intérieur du bâtiment. Les chambres sont au tarif d’auberge de jeunesse et vous proposent un large choix : entre les chambres à 2 ou les dortoirs, tout est possible – même des chambres avec WC et douches intégrés.
Generator Hostels, Carrer de Corsega 373, 08037 Barcelone

Lors de notre second séjour, nous avons logé à l’auberge Ideal Youth Hostel située à deux pas de Las Ramblas. En plus d’être bien situé, le lieu est très sympathique et accueillant. La jeune femme de la réception a été adorable avec nous, nous facilitant même la compréhension. Au rez-de-chaussée de l’auberge, plusieurs espaces sont aménagés pour que les gens puissent se poser à toute heure. Un billard, un baby foot et des distributeurs y sont également installés. Vous y trouverez aussi une cuisine en libre service. Les chambres sont très biens, attention toutefois à ne pas y laisser traîner vos affaires de valeur. Veillez plutôt à les confier à la réception qui les gardera en lieu sur. Cela reste en tout cas une auberge que nous vous recommandons ; sans compter que les prix y sont vraiment abordables.
Auberge Ideal Youth Hostel, Unio 10-12, 08001 Barcelone

LaRambla

Notre équipe a également eu l’opportunité de découvrir le hall, vraiment charmant, de l’auberge Art City Hostel, prôche de la Place Catalunya. Suite à quelques problèmes de communication, nous n’avions pas pu résider dans celle-ci et avions été transféré dans une autre auberge plus chère et moins agréable, située deux rues plus loin. Nous vous conseillons donc de prendre le temps de comparer les auberges d’un même secteur afin de trouver celle-ci qui vous conviendrait le mieux.

// Où se balader //

Barcelone a beau être connue pour sa plage et ses bars, il est très agréable de se promener dans ses rues ou ses parcs.

Le Parc Zoologique est, par exemple, un des endroits les plus agréables de la ville. Situé après l’Arc de Triomphe, il est vivant et parfait pour des pique-niques. En effet, les grandes pelouses qui le composent sont très agréables et de nombreux groupes s’y réunissent ce qui rend l’endroit rempli d’animations différentes. Ajoutons que le wifi gratuit est disponible dans le parc ce qui est un gros plus pour les touristes accros d’internet que nous sommes. Attention toutefois, le zoo est au tarif de 20€. C’est un investissement qui mérite réflexion. Nous avons pour notre part choisi de ne pas nous rendre à l’intérieur mais de plutôt profiter du parc, nous ne pouvons donc pas vous en parler.

El-Born

La vieille ville est à ne manquer sous aucun prétexte ! La plage attendra bien le temps que vous vous imprégniez de la culture catalane. Composée majoritairement de petites ruelles remplies de vieilles maisons typiques, on se sent transporté dans un ailleurs totalement dépaysant. Seuls les nombreux touristes nous rappellent que nous ne sommes pas si éloignées de la frontière française. Contre toute attente nous vous déconseillons de manière générale toute visite de musées ou de monuments ; la queue s’étend à perte de vue et vous ferait perdre un après-midi dont vous pourriez profiter pour vous balader. Nous sommes toutefois tombées, par hasard, sur le centre El Born que l’on vous conseille. Cet ancien marché contient maintenant des ruines qui expliquent une partie de l’histoire de la ville. L’espace est aéré, gratuit, culturel et rafraîchissant et propose même un bar en son lieu. Autre découverte inattendue : le musée maritime de Barcelone. Situé dans un très bel espace, il est moins connu des touristes et son entrée est très abordable – une réduction étudiante existe. Il retrace l’histoire d’amour qui existe depuis des siècles entre la ville de Barcelone et la mer et contient de très belles pièces !

La Sagrada Familia reste impressionnante malgré ses travaux toujours en cours. La file d’attente pour rentrer à l’intérieur est malheureusement importante, cependant nous avons découvert l’existence des tickets en ligne. Il vous suffit donc de vous rendre sur le site internet du monument afin de réserver votre billet qui vous évitera de faire la queue pour entrer dans la basilique. Vous aurez le choix entre un billet à 15€ pour une entrée simple, un billet à 19,50€ pour une visite avec un audio-guide ou avec un guide. Attention, il faut prévoir de réserver au moins 2-3 jours à l’avance si vous souhaitez avoir un guide, de plus nous avons cru comprendre que les guides ne proposaient des visites que le matin. Enfin, si vous souhaitez monter en haut de la tour, en plus de la visiter, il vous faudra payer 4,50€ supplémentaire. Nous avions pris le billet à 15€ et nous avons ainsi pu visiter tranquillement et sans faire de queue la Sagrada Familia. Il est également bon de savoir qu’un petit musée, regroupant des croquis, des maquettes et des photos du monument ainsi que des explications sur sa construction, se trouve sous la basique (en vous dirigeant vers les toilettes). De plus, n’hésitez pas à aller faire un tour dans la chapelle dont l’accès est libre et gratuit (demandez votre chemin aux employés ou sortez de la Sagrada, dos à l’entrée principale, l’entrée vers la chapelle se trouve vers la droite un peu cachée). Vous tomberez peut-être sur une messe ou un office en espagnol. Enfin, même si vous n’y entrez pas, cela reste un monument à voir au moins une fois dans sa vie de ses propres yeux. De plus, les travaux devraient se terminer en 2016, cela risque d’être un événement à ne pas rater !

SagradaFamilia

Le Park Güell est également à voir absolument. Toutefois, depuis peu, les accès aux principales structures construites par Gaudi sont devenus payants. Cela nous a fort déplu mais nous nous sommes quand même bien baladées dans le parc. La vue sur la ville est particulièrement impressionnante et vaut le détour. D’ailleurs, nous vous conseillons de monter jusqu’aux Trois Croix, la vue y est magnifique.

Si les œuvres de Gaudi vous intéressent, sachez que vous pouvez suivre le parcours des maisons dont il a réalisé l’architecture dans la ville. Le parcours est agréable et son art vaut le coup d’œil. Vous pourrez visiter gratuitement certaines de ces maisons, d’autres ne sont cependant pas accessibles au public.

Maison_Gaudi_Barcelone_Badachaboum_Paris

Nous avons également profité de notre dernier weekend sur place pour découvrir le Mont Juic. Le lieu est grand et nous ne sommes pas sûres d’être allées jusqu’au bon sommet. Nous avons suivi le chemin pour monter jusqu’au Château. La balade est sympathique et le lieu mériterait de s’y arrêter pour pique niquer mais la vue n’est pas aussi impressionnante qu’au Park Güell. Arrivées là-haut, nous avons appris que le Château est payant, 3€ ce qui n’est pas très cher mais nous avons tout de même été un peu déçues. De plus, nous vous conseillons de prévoir de quoi boire car la seule buvette que nous ayons croisé était un peu chère. Enfin, il est bon à savoir qu’un petit funiculaire, gratuit avec votre ticket de transport, vous permettra de monter un peu plus haut qu’en métro. Vous en trouverez l’entrée dans les couloirs du métro avant d’en sortir.

Nous avons eu la chance de pouvoir nous rendre aux fêtes de Gracia qui ont lieu du 15 au 21 août dans le quartier moins touristique qu’est Gracia. Les rues sont ainsi remplies de décoration et sont très festives. Sur les différentes places du quartier, vous pourrez assister à des concerts et des représentations de danse. Vous y trouverez aussi des buvettes. Nous vous conseillons ces fêtes qui valent vraiment le détour ! Des programmes et plans y sont distribués mais le mieux selon nous reste de s’y promener jusqu’à s’y perdre. Vous trouverez ainsi le meilleurs endroits !

FeteDeGracia

// Où manger //

Amoureuse de brunch, l’équipe de Badachaboum – Paris avait entendu de grandes éloges concernant un brunch barcelonais. Sans hésiter, nous nous sommes rendues au Timeline pour découvrir les brunchs ibériques. Les samedi, dimanche et jours féries, de 12h à 17h, le Timeline est un petit restaurant qui propose un brunch a volonté assez incroyable. La formule a 18€ étant la plus intéressante nous ne vous parlerons donc que de celle-ci : boisson illimitée avec un choix de mimosa, bloody marie, jus de fruits, café ou thé, de la nourriture illimitée (bagels, salade de fruits, muffins, œufs au paprika, beurre de cacahuète, nutella…), deux tapas (œufs brouillés, bacon, pomme de terre fromage bacon, quiche …), une planche de charcuterie et de fromage et pour finir un pancake soit nature soit aux pépites de chocolat. Une autre formule à 15€ existe mais ne comprend aucune boisson, sachant que le café est à 1€ il est plus intéressant d’opter pour la formule à 18€, sauf si un seul café vous suffit. Réussir à tout manger fut plus que compliqué… La nourriture est fait maison au fur et à mesure de l’avancée du repas, on se régale et on hésite entre en demander encore ou exploser à cause de la quantité ingurgitée. Inutile de vous préciser que les serveuses sont adorables et parlent très bien anglais. On s’y sent comme à la maison et on regrette de ne pas avoir trouver son équivalent français. N’hésitez pas à réserver, la salle est vraiment toute petite.
Le Timeline, Providencia 3 Gràcia – Métro 3 Fontana.

Autre coup de cœur, le Mercat Princessa est un marché situé dans la vieille ville. Au détour d’une petite rue se trouve ce paradis du tapas et de la nourriture catalane. En effet, le Mercat Princessa est composé de nombreux petits restaurants disposés autour d’une salle centrale. Ce dispositif permet ainsi de choisir ce que l’on mange et de se poser tranquillement au centre sans être obligé de prendre la même chose que ses amis. Il est également possible de prendre plusieurs petits tapas de chaque restaurant et ainsi profiter d’un maximum de diversité ! Le lieu est tendance et très agréable. On s’y sent rapidement comme chez nous tout en gardant l’illusion du hasard extérieur. La nourriture est bonne et il est possible de manger convenablement pour une 15€. Le lieu est propre et les croquettas et les tortillas sont à ne manquer sous aucun prétexte !
Mercat Princessa, du dimanche au mercredi de 9h à 00h, du jeudi au samedi de 9h à 1h – Carrer dels Flassaders, 21 – Métro 4 Jaume I

20140608_203800

Un autre marché, un des endroits célèbres de Barcelone est le marché de la Boqueria. Situé au niveau du numéro 91 sur les célèbres Ramblas, il est ouvert tous les jours sauf le dimanche de 8h à 20h30. Vous y trouverez, outre de nombreux touristes, des produits frais à déguster sur place ou à emporter (fruits, charcuterie, tapas…) ainsi que des produits typiques espagnols à ramener en souvenir de votre voyage. Nous vous recommandons tout de même de faire attention à votre sac. De plus, les prix sont identiques aux lieux touristiques. Cela reste donc une balade agréable pour les sens, colorée et parfumée, idéale si vous n’êtes que rapidement de passage sur Barcelone, mais n’hésitez pas à aller visiter d’autres marchés durant votre séjour s’il est plus long.
Mercado Boqueria, Las Ramblas, 91, 08003 Barcelone

Notre coup de cœur tapas revient à un établissement Barcelta, que notre badachaboumien Basile nous a conseillé. Nous étions pas moins de 9 ce soir là et avons été reçus comme des rois. Les tapas sont nombreuses et très bonnes (surtout si vous êtes amateurs de fruits de mer). La tortilla est l’une des meilleures que nous ayons mangé et le pan con tomate est également très bon. Leur spécialité est le poulpe. Il est un peu « cher » mais vaut largement le détour et une portion suffira à toute la tablée. Pour une ribambelle de tapas (comportant des fruits de mer, du jambon de qualité, du fromage, des pommes de terre, du pain…) qui nous ont plus que rassasié, de la sangria sans se priver et des digestifs, nous en avons eu pour moins de 20€ par personne. Nous avons en plus eu la chance d’être installés dans la salle en sous sol, où nous étions seuls et avons pu donc faire tout le bruit que nous souhaitions tout en ayant un serveur plus qu’attentionné. C’est définitivement l’endroit où vous rendre !
Barcelta, Carrer de la Princesa, 50, 08003 Barcelone, +34 933 15 15 10, ouvert de 8h30 du matin à 00h tous les jours.

A la recherche d’un endroit où manger des tapas le soir de notre arrivée à Barcelone, nous avons erré dans le très agréable quartier gothique. Une forte pluie nous a poussé à accélérer nos recherches et nous nous sommes réfugiées dans le petit bar Lilipep. Le lieu est très cosy, agréablement décoré et nous avons pu nous installer sur une jolie table ronde au milieu du bar. Nous y avons commandé quelques tapas, tous bons, les prix des portions allant de 1,50€ à 4,50€. Ainsi nous avons pu nous rassasier pour une dizaine d’euros par personne. Le bar-restaurant propose aussi des salades, des cakes fait maison et également un brunch. Vous trouverez également des livres que vous pouvez consulter librement sur place et disposer d’un wifi gratuit. C’est un lieu que nous vous conseillons pour une agréable pause dans vos balades.
Lilipep, Carrer Pou de la Cadena, 8, 08003, Barcelone - ouvert les mardis, mercredis et dimanches de 10h30 à 22h et du jeudi au samedi de 10h30 à 00h30, fermé le lundi

Lilipep

Dans un autre genre, le Buenos Aires Grill Restaurant est un restaurant de viande rouge. Au tarif d’un hippopotamus, vous pourrez ici manger les meilleures viandes de votre vie. La viande, d’origine argentine, fond sous la dent et nous pousse à nous demander comment nous avons pu nous contenter d’une viande différente toutes ces années. Le serveur, également bilingue et très serviable, s’occupe de nous avec grande attention.
Buenos Aires Grill Restaurant : Carrer Valencia 189 – Métro 2, 3, 4 Passeig de Gràcia

Nous sommes également tombées sur un autre établissement très agréable : Amélie, dans le quartier de Gracia. Surprises par la pluie, nous avons pu nous y installer rapidement et avons été très bien reçues. La nourriture y est bonne et de qualité. Nous avons pris quelques tapas en entrée. Le pain à la tomate est personnalisable (nous mettons l’ail et la tomate nous même), ce qui est très pratique en plus d’être bon. Les pommes de terre Amélie sont aussi très bonnes ! En plat, nous avons choisi des gnocchis. Chaque plat peut être un peu adapté en fonction des goûts. Les prix sont vraiment corrects vis-à-vis de la qualité et du service. L’ambiance est agréable. Lorsque nous y avons été, nous étions entourées d’espagnols et non de touristes ce qui est très plaisant en plus d’être dépaysant.
Amélie Restaurant, Plaça de la Vila de Gràcia, 11, 08012 Barcelona, +34 935 13 37 46, ouvert tous les jours de 9h30 du matin à 00h.

AmelieGracia

Un autre jour, en quête d’un petit déjeuner, ce qui n’est pas toujours aisée à trouver en groupe à l’étranger, nous sommes pourtant tombées sur un endroit parfait que nous vous recommandons vivement : le Bar Nou ! En plus, d’être un lieu très joli avec de serveurs adorables (tout comme les clients d’ailleurs), il propose un large choix de formules de petit déjeuner qui pourront convenir à tous les goûts et tous les portefeuilles. Salé, sucré, gras, sain ou petite faim, tout y est très bon. Nous y avons goûté le croque monsieur, le croissant, le pain au chocolat (différent mais bon), ainsi que le menu Healthy composé d’un sandwich dont le pain était très bon et de melon vert. Les formules vont de 2,20€ à 6,95€.
Bar Nou, Ronda de la Universitat, 13, 08007 Barcelona, +34 936 67 05 06, toujours les jours de 8h du matin à 00h.

Bar Nou_Barcelone_Badachaboum_Paris

Si vous souhaitez déjeuner un midi le long de la plage, la Barceloneta, de nombreux petits restaurants de plage proposent des tarifs corrects : le litre de Sangria à 10€ et des parts de pizza ou tartines à 4-5€. Notez que plus vous serez au début de la plage (côté ville et non port Olympique) moins les tarifs seront élevés.

// Où boire un verre //

A la recherche d’un autre établissement du côté de Jaume, et toujours poursuivis par la pluie le soir de notre arrivée, nous nous sommes abritées dans un bar situé dans une petite ruelle : La Burnessa. Ouvert depuis peu, il propose des mojitos (7€ pièce d’après nos souvenirs) mais aussi de la sangria composée de nombreux fruits (5€ pièce). Le barman nous explique d’ailleurs que le mojito est fait de la même manière qu’à Cuba, avec du jus de citron et non des citrons entier. Cela donne un mojito un peu acide mais tout de même bon et le lieu, tout comme le personnel, est vraiment agréable. Nous nous sommes retrouvées tels de habitués à faire la fermeture (et plus) de l’établissement alors que nous n’y avions jamais mis les pieds. Nous vous conseillons sans hésiter de vous y rendre ! Notez aussi que de la musique latine permet de danser un peu pour ceux qui voudraient se déhancher.
La Burnessa Calle de Avinyó 40, Barcelone, +34 672 36 42 70

Burnessa_Barcelone_Badachaboum_Paris

Souhaitant prendre un verre avant d’aller manger, nous nous sommes arrêtées au Black Horse. La petite terrasse de ce bar était charmante. Nous y avons goûté le daïquiri fraise, délicieux, ainsi qu’un daïquiri au fruit de la passion, très bon et une pina colada, vraiment très douce et bonne. Chaque cocktail coûte 6,50€, ce qui est tout à fait raisonnable au vu de la qualité. Le bar propose également un choix de tapas à des prix raisonnables mais que nous n’avons pas essayé.
The Black Horse, Carrer d’Allada Vermell, 16, 08003 Barcelona, +34 933 15 20 53, du lundi au vendredi de 18h à 2h, le week end de 12h à 2h00.

Lieu célèbre de fête pour les jeunes, vous trouverez également de nombreux bars au Port Olympique. C’est loin d’être notre endroit préféré à Barcelone, mais c’est un lieu connu où on peut passer une fois histoire de voir. N’hésitez pas à négocier les prix des cocktails. Vous serez interpellé par de nombreux vendeurs (et vendeuses !) devant les bars, qui vous proposeront un cocktail accompagné d’un shot gratuit (généralement des chupitos donc très sucrés et comportant peu d’alcool). N’hésitez pas à faire le port une première fois afin de trouver le bar qui vous convient. Les tarifs sont sensiblement les mêmes (5€ minimum le cocktail). La mode cet été était aussi au chicha qui trônaient sur toutes les terrasses. L’un des avant derniers bars, qui fait également restaurant n’en a pas pour ceux qui préfèrent une ambiance sans fumée. Cependant, leurs cocktails ne sont pas mémorables (un mojito sans menthe et une pina collada pleine de coco rapé ; ils ont le mérite d’être originaux !)

Et comme toujours en Espagne, les meilleurs établissements sont ceux que l’on trouve au détour d’une ruelle en se perdant dans la ville…

// Où danser //

Notre équipe n’a pas beaucoup fréquenté les boites de Barcelone, y préférant ses bars. Toutefois, nous nous sommes quand même rendues à l’Opium, une boite donnant sur la plage. Afin de ne pas payer l’entrée, il suffit de vous inscrire sur leur site internet. Vous n’aurez ensuite plus qu’à vous présenter avant l’heure indiquée. Attention, pensez bien à garder le nom de la liste sur laquelle vous êtes inscrits, celui-ci est indiqué sur le site lors de la réservation. Il vous sera nécessaire pour passer l’entrée de la boite. Le lieu est beau et la musique plutôt bonne. En revanche, les consommations sont très chères ! Comptez 10€ pour un verre de malibu-ananas et 12€ pour une vodka lemon. Les bouteilles sont tout aussi chères puisqu’il faut compter 300€ les 75cl de vodka Absolut. Cependant les serveuses sont très agréables. A partir d’1h du matin, il y a beaucoup de monde et surtout beaucoup de touristes et de français. Nous avons entendu dire qu’à partir d’une certaine heure, la boite s’ouvre sur la plage. Il serait donc possible de rester dans la boite tout en consommant des bières à 1€ sur la plage vendues par les vendeurs à la sauvette. N’hésitez pas à nous le dire si vous y êtes déjà allé.

// Et sinon //

Nous nous refusons de vous conseiller la plage de Barcelone qui, selon nous, est loin d’être belle. Elle est remplie de touristes et, il faut le reconnaître, pas forcément très propre. Faites également très attention à vos affaires qu’il ne faut délaisser des yeux à aucun moment, les voleurs de Barcelone ne sont malheureusement pas une légende. La plage reste l’un des attraits de la ville et il est malgré tout agréable de s’y poser pour écouter le bruit des vagues. Si vous restez plus qu’un weekend, sachez qu’il existe de magnifiques plages accessibles en transport en commun (comptez une demi-heure) qui sont bien plus agréables que la trop célèbre Barcelonetta.

Barceloneta

Las Ramblas est l’avenue la plus connue de Barcelone. Une grande avenue qui donne droit sur le bord de mer, remplie de touristes et parallèle à la rue commerçante. Cela reste une avenue à voir une fois dans sa vie ; elle n’a toutefois, selon nous, pas beaucoup plus d’intérêt. Il est particulièrement important de ne pas manger dans cette avenue et de faire très attention à ses affaires si l’on ne veut pas se faire avoir comme un touriste.
L’équipe de Badachaboum – Paris vous conseille donc de vous rendre à Barcelone pour un petit weekend hors de la capitale française. Barcelone est une très jolie ville, parfois écrasée par les touristes et l’Europe, mais dont les ruelles regorgent de merveilles catalanes qui n’attendent que d’être découvertes… Préférez donc les périodes hors vacances pour vous y rendre.
Et nous sommes, bien sûr, preneuses de tout autre bon plan qui pourrait nous donner une excuse pour retourner dans la ville de la fête !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>