Albert à l’Ouest de Seth MacFarlane.

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page

Nous lui donnons : ★☆☆☆☆

C’est depuis le succès du film Ted que Seth MacFarlane, réalisateur des Griffin et de American Dad, est reconnu dans le monde hollywoodien comme un humoriste à part entière. L’équipe de Badachaboum – Paris est allée voir son dernier film : Albert à l’Ouest.

Albert est un homme peureux qui vit dans les années dangereuses du far west. Il survit en fuyant tout combat même si cela signifie qu’il n’a aucun honneur. Ce mode de vie pousse sa dulcinée à le quitter pour un autre, plus courageux et donc plus viril que lui. L’arrivée de la mystérieuse Louise va alors bouleverser la vie d’Albert…

Avant même de se rendre dans les salles obscures, il faut savoir que l’humour de Seth MacFarlane est un peu particulier. Typiquement américain, il s’avère rapidement n’avoir ni queue ni tête ce qui peut, dans certaines circonstances, être très drôle. Ce qu’il y a de vraiment décevant dans ce nouveau film, c’est le fait que, pour une fois, l’humoriste cherche à donner sens à ses blagues. On finit toutefois par rire quelques fois des blagues récurrentes qui deviennent ridicules à force de se répéter.
L’histoire n’est pas particulièrement originale mais elle fait passer le temps. On s’amuse notamment à voir la belle Charlize Theron en « bad girl » ou Neil Patrick Harris en personnage hautain imbu de sa moustache.

Albert à l’Ouest est plutôt un film que l’on vous conseillerait d’éviter à moins d’avoir envie d’être entouré de personnes avec lesquelles vous serez sûre de passer un bon moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>