Albator de Shinji Aramaki.

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page

Nous lui donnons : ★★★☆☆
Albator, c’est le corsaire de l’espace préféré de la génération 80. Connu pour la diffusion des animes, la sortie du film de Shinji Aramaki est un événement qui réunit plusieurs générations. L’équipe de Badachaboum – Paris, désireuse de développer sa culture personnelle, s’est rendue dans les salles obscures pour se faire sa propre idée.

En 2977, Albator, capitaine de l’Arcadia, se bat contre la Coalition Gaia qui le traque sans relâche, afin de protéger sa planète natale, la Terre.

Pour les non-connaisseurs le long métrage 3D des studios Toei est bon dans l’ensemble. On est captivé par une histoire que l’on essaye de comprendre, les designs sont beaux – bien que très ressemblant à ceux du long métrage Final Fantasy – et l’action au rendez vous. On réfléchit un peu, on se laisse porter et on se demande si les connaisseurs passent un aussi bon moment que nous. Puis la fin arrive et là on est perdu. On ne comprend plus rien, on tente des analyses diverses et variées pour arriver à comprendre quelque chose puis on finit par laisser tomber en se jurant de se renseigner une fois chez nous. Quant aux connaisseurs, leur point de vue semble mitigé : il y a ceux qui choisissent d’embrasser la nouveauté et qui ont le même ressenti que les novices et il y a les autres, les nostalgiques, qui regrettent l’ancienne version.

L’équipe de Badachaboum – Paris vous conseille d’aller le voir, que ce soit pour votre culture personnelle ou pour profiter de la beauté des effets spéciaux : vous y passerez, quoi qu’il arrive, un moment agréable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>