9 mois de bonheur, enfin presque de Oumar Diaw et Fonzie Meatoug

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page

Nous lui donnons : ★★★☆☆

L’équipe de Badachaboum – Paris a été conviée au Théâtre du Petit Gymnase pour découvrir la comédie d’Oumar Diaw et Fonzie Meatoug, 9 mois de bonheur, enfin presque.

Oumar et Leila découvrent qu’ils vont être parents. C’est alors le moment pour le couple d’affronter les doutes, les hormones, les (futurs grands) parents et toutes les étapes qui garantissent 9 mois de bonheur, enfin presque.

9 mois de bonheur ou presque est différent des spectacles que l’équipe a eu l’habitude de découvrir sur Paris. En effet, les acteurs semblent privilégier un humour de l’exagération, auquel notre équipe n’accroche pas à 100%, mais qui fait cependant rire le reste de la salle ! Nous avouons que, pour notre part, nous avons préféré le jeu d’Oumar Diaw qui nous a semblé plus dans la finesse que celui de Leila Boumedjane dont nous avons majoritairement retenu les cris. Malgré ces quelques défauts, nous trouvons que les acteurs jouent plutôt bien et qu’ils correspondent totalement à leurs personnages ; Oumar Diaw nous a beaucoup amusé dans le rôle de ce futur père perdu tandis que Leila Boumedjane conquis les femmes à plusieurs reprises grâce à ses discours féministes tout en réussissant à se montrer fragile à d’autres moments. Cette comédie ne se prend pas au sérieux puisqu’elle contient de nombreuses blagues traitant de l’actualité et n’hésite pas non plus à faire de nombreuses blagues sur différentes communautés. Si nous ne rions pas autant que le reste de la salle, de nombreux gags ont néanmoins réussi à nous faire rire et nous avons toutes passées une agréable soirée. Il nous semble néanmoins important de souligner que le style semble plaire ou ne pas plaire; en effet, certains spectateurs n’ont pas semblé accrocher puisqu’ils n’ont pas hésité à partir avant la fin. D’autres sont quant à eux restés jusqu’aux applaudissements finaux auxquelles ils ont fortement participé.

L’équipe de Badachaboum – Paris a donc passé une agréable soirée au Théâtre du Petit Gymnase devant cette comédie originale. Nous pensons toutefois qu’elle ne s’adresse pas à tout le monde, l’humour y étant tranché et assumé. N’hésitez donc pas à regarder quelques vidéos de la pièce sur internet afin de vous en faire une première idée.

La pièce se joue encore au Petit Gymnase jusqu’en fin Avril avant de se déplacer pour être jouer à l’Apollo Théâtre début mai.

La page Facebook est par ici.

9 mois de bonheur, enfin presque de Oumar Diaw et Fonzie Meatoug
De Mercredi à Samedi, jusqu’au 30 avril, à 20h au Théâtre du Petit Gymnase
Vendredi Samedi à 20h et Dimanche à 16h, du 6 mai au 26 juin 2016 à L’Apollo Théâtre

Théâtre du Petit Gymnase
38 Boulevard de Bonne Nouvelle, 75010 Paris
Métro 8 et 9 : Bonne Nouvelle

Apollo Théâtre
18 Rue du Faubourg du Temple, 75011 Paris
Métro 3, 5, 8, 9, 11 : République

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>