300, La naissance d’un empire de Noam Murro.

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someonePrint this page

Nous lui donnons : ★★★☆☆

Huit ans après le très réussi 300 de Zach Snyder, Noam Murro décide de réaliser la suite de celui-ci : 300, La naissance d’un empire. On se souvient que le premier opusmontrait le courageux combat des 300 guerriers spartes contre le « Dieu-Roi » perse et utilisait des effets spéciaux impressionnants pour l’époque. Toujours curieuse de comparer l’évolution d’une histoire et de ses techniques, l’équipe de Badachaboum – Paris s’est rendue dans les salles obscures pour se faire sa propre idée.

Cette fois, le scénariste a décidé de suivre les athéniens dans leur combat contre les mêmes perses. Plus spécifiquement, c’est l’histoire de la troupe de Thémistocles et de son combat acharné contre Artemisia, la meilleure guerrière du territoire perse.

Après 8 ans et une très grande évolution de la technique visuelle, il est toujours aussi impressionnant de regarder 300. Les mouvements des combats sont découpés et les giclées de sang en font presque un ballet agréable à regarder. On aime d’ailleurs toujours autant regarder ces hommes à moitié nu et en jupette manier leurs armes. On apprécie également l’inversion des rôles : ici les femmes sont habillées même pendant le combat et sont autant respectées que les hommes.

On regrette toutefois quelques longueurs. Thémistocles n’est pas aussi charismatique que son prédécesseur Leonidas et les discours qui se veulent proche du mythe ne sont pas aussi puissants qu’on l’aurait souhaité. On s’embrouille également un peu dans la chronologie de l’histoire. On passe tout de même un agréable moment ; un moment de distraction suffisant et fidèle à ce que l’on attendait de lui.

On vous le conseille, mais si vous n’étiez pas un fan inconditionnel du premier, il vaut peut être mieux passer son chemin autrement. Attention également, certaines âmes sensibles pourraient être choquées par tout ce sang.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>